Le couple de cannibales russes trahi par un selfie

Cette histoire est récente (septembre 2017) et est particulièrement sordide. A Krasnodar (sud de la Russie), c’est un jour comme les autres pour ces ouvriers qui travaillent dans une rue de la mégalopole. C’est alors qu’ils trouvent un téléphone portable oublié par son propriétaire et c’est là qu’ils font une macabre découverte. L’appareil contient le selfie d’un homme qui tient dans sa bouche… une main féminine ! Les ouvriers alertent aussitôt les autorités qui réussissent à identifier le propriétaire de l’appareil : un certain Dmitry Bakshaev, 35 ans, qui vit avec son épouse, Natalia.

Lorsque les policiers fouillent leur appartement où règne le désordre, ils y découvrent d’autres selfies du couple avec des morceaux humains. L’une des photos représentait la tête décapitée d’un homme servie dans une assiette avec des oranges. Des restes humains sont trouvés dans leur congélateur ainsi que dans des bocaux. Le couple a avoué avoir tué et mangé une trentaine de personnes et cela depuis 1999.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de