Des ingénieurs en biomédecine ont connecté un cerveau humain à Internet

Des chercheurs sont parvenus à connecter le cerveau humain à Internet en temps réel. C’est une prouesse dans le domaine de l’ingénierie biomédicale. Ce projet a été surnommé « Brainternet ». On vous en dit plus…

 

UNE AVANCÉE MAJEURE

Brainternet, un programme conçu et développé par des chercheurs de l’Université de Johannesburg, fonctionne en convertissant les signaux d’électroencéphalogramme (EEG) à une personne qui utilise un périphérique Emotiv alimenté, mobile, accessible à Internet pendant une période prolongée.

Pendant ce temps, l’Emotiv transmet les signaux de l’EEG à un petit ordinateur de la taille d’une carte de crédit. Les signaux se diffusent en direct vers une interface de programmation d’application (ce sont des codes qui permettent aux programmes et aux logiciel de communiquer).

Cela affiche les données sur un site Web qui agit comme un portail. Il s’agit d’un site Web ouvert où le public peut observer l’activité du cerveau de l’individu.

 

 

COMPRENDRE LA FRONTIÈRE CERVEAU-INTERNET

« Brainternet est une nouvelle frontière dans les systèmes d’interface cerveau-ordinateur. Brainternet cherche à simplifier la compréhension d’une personne de son cerveau et du cerveau des autres. On a donc une surveillance continue de l’activité cérébrale ainsi qu’une certaine interactivité », explique le docteur Liron Pantanowitz, le chercheur en charge du projet.

« À l’avenir, il pourrait y avoir des informations transférées dans les deux sens : entrées et sorties au cerveau »

Les données recueillies à partir de ce projet pourraient donc mener à une meilleure compréhension de la façon dont nos esprits fonctionnent et de la façon dont nous pouvons tirer profit de ces connaissances pour augmenter notre pouvoir cérébral.


Si 23 personnes sont réunies, il y a une chance sur deux pour que deux d’entre elles aient leur anniversaire le même jour

— @DailyGeekShow