Un prédateur en ligne se faisait passer pour une femme pour piéger ses victimes

En février 2018, la justice britannique condamne à 32 ans de prison une personne qui a commis des crimes monstrueux. Une lycéenne de 15 ans a été l’une de ses victimes. En 2013, elle recherche un emploi de baby-sitter et publie une annonce sur un site internet. C’est Liz, une femme artiste, qui répond à sa demande. Très vite, Liz gagne la confiance de la jeune fille et lui affirme qu’elle recherche des sources d’inspiration pour peindre un tableau. Elle lui demande alors de lui envoyer une photo d’elle nue que personne ne verra. La jeune lycéenne accepte mais subitement le ton de Liz devient menaçant. Cette femme est loin d’être celle qu’elle dit être. Derrière ce pseudonyme se cache en réalité Matthew Falder, un géophysicien de 29 ans, mais surtout un redoutable prédateur en ligne.

Falder prévient la jeune fille. Si elle n’envoie pas d’autres photos, la première sera envoyée à tous ses contacts. Prise au piège et terrifiée, elle s’exécute. Les jours passent et Falder lui ordonne toujours d’envoyer des photos ou des vidéos d’elle de plus en plus humiliantes.
En même temps, Falder piège d’autres personnes particulièrement vulnérables. Il continue de se faire passer pour Liz pour faire chanter ses victimes et partager des images humiliantes sur les plus sombres recoins d’Internet.

Lors de son arrestation, Falder a avoué avoir commis 137 infractions pénales commises en ligne et fait chanter 50 victimes depuis 2009, aussi bien des enfants que des adultes.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de