SOUFFRIR D’UN ACOUPHÈNE

Chez les jeunes sujets, le traumatisme sonore reste la cause la plus fréquente. Pour les seniors, l’âge aidant, la perte auditive entraîne l’apparition du phénomène. Toutes les vibrations ressenties à l’intérieur comme à l’extérieur du corps sont automatiquement répercutées à l’oreille interne qui le transmet ensuite au cerveau. Transformée en signaux électriques, une mauvaise retranscription enraye tout le mécanisme. Sifflement, bourdonnement, les sensations de l’acouphène sont multiples. Pour les spécialistes, le processus reste encore obscur.

Pourtant, une récente étude internationale suggère une autre approche. Pour eux, le réseau neurologique touché s’élargit. L’amygdale, le responsable de toutes les émotions, concentre toutes les attentions du corps médical. À l’heure actuelle, aucun traitement médicamenteux n’est efficace pour lutter contre ce problème récurrent. Si vous en souffrez, les principales pistes à explorer demeurent la stimulation sonore mais aussi la psychothérapie.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de