Hoquet, oreilles bouchées, crampes… 10 réactions de votre corps expliquées

En cas de détresse, les organes envoient des signes au cerveau. Matérialisés par un son, un geste brusque ou une douleur physique, la communauté scientifique les analyse régulièrement. Le Daily Geek Show vous fait découvrir les raisons et les conséquences de ces dix bizarreries.

 

LE BÂILLEMENT

Depuis toujours, ce mouvement buccal se définit comme un basique rejet d’air mauvais. Gérée par la contraction des muscles crâniens, cette expulsion mute en renouvellement d’oxygène. La batterie de tests menée par le psychologue Andrew Gallup décrit l’effet neurologique. Une augmentation de température précède presque toujours le bâillement. Puis, elle diminue lorsque les poumons aspirent à nouveau de l’oxygène plus frais.

« Un bailleur en fait bâiller sept »

D’où vient ce dicton populaire ? À la fin des années 80, le psychologue Robert Provine le met en pratique en projetant des videos à des patients. La première série comporte des sourires et rires, l’autre enchaîne les bâillements. Simple manifestation d’empathie ou de mimétisme, les sondés réagissent davantage à la seconde. 


Les Tardigrades sont des créatures microscopiques capables de revenir à la vie après 30 ans dans la glace

— @DailyGeekShow