Zuzanna : « Je suis née sans mes deux radius. Alors que je n’avais qu’un an, j’ai eu ma première opération sur ma main droite. Tout s’est bien passé. Un an plus tard, c’était ma main gauche. Et il y a eu des complications. Les docteurs ne savaient pas que les os de ma main gauche étaient différents de ceux de ma main droite. À 15 ans, j’ai découvert que quelque chose n’allait pas avec mon poignet gauche. Cette maladie s’appelle l’hémimélie, et mon cas n’arrive qu’à une seule personne sur 100 000. J’ai toujours eu un problème avec mes cicatrices. Je n’arrivais pas m’accepter à cause d’elles et les autres personnes n’ont plus. Maintenant, je pense que c’est ce qui me définit, et que je n’ai pas besoin de les cacher. »

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de