Barbara : « En 2014, on m’a diagnostiqué un angiosarcome du sein, un cancer rare et très agressif. Après trois chirurgies et deux chimiothérapies, voici les cicatrices que je porte. Ma dernière opération était une chirurgie innovante, à cause de laquelle on m’a enlevé mon sternum et quatre côtes. Tout a été remplacé par du ciment chirurgical, des muscles de mon dos et de la peau. Cela m’a pris du temps avant d’accepter mes cicatrices. Elles documentent mon voyage et témoignent du courage et de la force que je ne pensais pas avoir. »

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de