Poissons à terre ― Moses Antony / Shutterstock.com

Non, ce n’est pas un remake du film d’animation “Tempête de boulettes géantes”, ni le nouveau film de Disney ! Les pluies de poissons sont bien réelles, fréquentes, et se manifestent partout dans le monde.

Selon les scientifiques, ces pluies de poissons sont liées à des phénomènes météorologiques. En effet, dans leurs courses folles, tempêtes et tornades peuvent emporter les petits poissons et les relâcher en pluie beaucoup plus loin, quelquefois même en altitude. Mais bien que, à l’instar des grenouilles, les petits poissons comme les sardines soient les animaux les plus susceptibles d’être happés par l’incroyable force de ces vents, ce ne sont pas les seules victimes de cette transhumance forcée.

L’histoire recense de nombreuses espèces animales qui ont fait l’objet d’une telle pluie à travers les âges : tétards, crevettes, crapauds, souris, serpents, araignées, oiseaux… Vous l’avez compris, les tout petits animaux que les vents peuvent soulever et kidnapper comme par magie sur leur passage sont la proie idéale de ces bourrasques. S’il arrive qu’ils survivent à ces précipitations météorologiques, la violence du cataclysme peut parfois leur être fatale.

Aucun continent n’est épargné. La France a d’ailleurs connu ce genre d’averse intempestive à plusieurs reprises, notamment avec une pluie de crapauds sur le sud du pays en 1836, une pluie de grenouilles sur Dunkerque en 1906, et une pluie de poissons sur l’île de la Martinique en 2012. Mais ce phénomène est particulièrement courant dans la ville de Horo, au Honduras, où un festival annuel, le Lluvia de Peces, célèbre cet évènement depuis plus d’un siècle.

Ces surprenantes manifestations de la nature baptisées trombes marines expliquent peut-être l’origine de l’expression anglaise “It’s raining cats and dogs” (Il pleut des chats et des chiens, qui équivaut à l’expression française “Il pleut des cordes/hallebardes”). Au-delà des expressions populaires, ces pluies animales ont suscité bien des questionnements au fil du temps, passant tantôt pour une blague, tantôt pour un châtiment divin, tantôt pour un miracle. Si ce qui a longtemps ressemblé à de la magie s’explique aujourd’hui par un phénomène atmosphérique, ce ne sont pas moins de formidables spectacles célestes.

Avez-vous déjà été témoin d’une pluie d’animaux ?

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de