Les crevettes, membres de la famille des crustacés, vivent dans l’eau et sont énormément consommées durant la période des fêtes de Noël et du Nouvel An. La part de crevettes d’élevage a d’ailleurs énormément augmenté par rapport à la part de crevettes sauvages dans le monde. Mais saviez-vous que son cœur se situait dans sa tête ? Pensez-y la prochaine fois que vous en éplucherez !

Le corps de la crevette est divisé en deux parties : le céphalothorax, que l’on nomme plus communément la « tête », et l’abdomen. Les principaux organes internes, le cerveau, le cœur, l’estomac, l’ovaire et les testicules sont situés dans le céphalothorax. Il s’agit d’un moyen de garder leurs organes vitaux à l’abri puisque la tête des crevettes est couverte de substances protectrices épaisses qui permettent de protéger le cœur et les autres organes. Notons que ces caractéristiques anatomiques peuvent généralement être trouvées chez plusieurs autres crustacés.

Chez certaines espèces de crevettes, il est donc possible d’apercevoir leur cœur puisque leur corps est transparent. D’ailleurs, contrairement à l’Homme, la crevette a une circulation sanguine ouverte, c’est-à-dire que ses organes ne sont pas irrigués par des artères mais baignent directement dans le sang.

Néanmoins, comme la majorité des espèces sur Terre, les crevettes souffrent de la pollution. En effet, la plupart d’entre elles étant dépositivores, c’est-à-dire qu’elles se nourrissent de particules déposées sur le fond, elles sont susceptibles de contenir certains polluants qui se déposent sur les fonds où elles vivent. Des crevettes d’eau douce ont même été contaminées par de la cocaïne et de la kétamine.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de