— baranq / Shutterstock.com

Alors que certains ne jurent que par le repos lorsqu’ils sont malades, d’autres affirment que le meilleur moyen de se remettre sur pied est de faire de l’exercice. Mais est-il réellement conseillé de faire de l’exercice quand on est malade ? La réponse est assez complexe et on vous explique pourquoi.

Tout dépendra de votre maladie et de sa gravité

Nous n’avons sans doute plus à citer les bienfaits du sport pour notre santé et notre bien-être. De nombreuses études ont en effet démontré que le sport était essentiel pour éviter des problèmes comme l’obésité, le diabète, le taux de cholestérol trop élevé et différentes maladies cardio-vasculaires. Le sport est également un excellent moyen pour gérer le stress et l’anxiété, mais aussi pour retarder le vieillissement. Ainsi, il est indéniable que l’être humain a besoin de faire du sport.

Mais est-il nécessaire qu’il en fasse également lorsqu’il est malade ? Selon les experts, répondre à cette question est compliqué, parce qu’il existe plusieurs réponses possibles. En fait, cela dépend essentiellement de la maladie, ainsi que de l’état du malade, a rapporté Live Science. De toute évidence, une personne hospitalisée pour une maladie quelconque aura certainement besoin de repos et ne pourra pas faire de sport, dans la mesure où une hospitalisation signifie que l’état du patient est plus ou moins inquiétant.

Mais s’il s’agit de maladies de moindre gravité comme un rhume, un léger mal de gorge ou un mal de tête, rien ne vous empêche de faire du sport, même si vous êtes malade. En revanche, les scientifiques ont expliqué que si c’était possible de s’entraîner quand on a un rhume, rien ne prouve que ce soit vraiment efficace pour lutter contre cette maladie. Dans la mesure où faire du sport renforce le système immunitaire, cela pourrait être le cas, mais aucune étude sur ce sujet n’a été réalisée à ce jour.  

― Rido / Shutterstock.com

Attention aux excès

Bien évidemment, il existe des limites lorsqu’il s’agit du faire du sport alors qu’on est malade. En premier lieu, il est fortement déconseillé de faire du sport si on a de la fièvre, mais aussi si la maladie a des symptômes qui se manifestent au-dessous du niveau du cou. Dans ce deuxième cas, l’explication est simple : la plupart des problèmes dont les symptômes apparaissent au-dessus du niveau du cou n’impliquent pas le cœur et les poumons, deux organes fortement sollicités lorsqu’on fait du sport.

Enfin, il existe une dernière règle à respecter lorsqu’on veut faire du sport alors qu’on est malade. Votre organisme malade n’est certainement pas aussi performant que votre organisme lorsqu’il est en bonne santé. Ainsi, il faut savoir reconnaître ses limites et ne pas faire trop d’effort. Lorsqu’on dépense trop d’énergie, cela a plus tendance à affaiblir le système immunitaire qu’à le renforcer, et cela peut donc rendre encore plus malade. Ainsi, s’il existe potentiellement des avantages à faire du sport quand est malade, le mieux c’est de s’exercer régulièrement quand on est en bonne santé.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments