— Thomas Andre Fure / Shutterstock.com

La dépression et l’anxiété sont des troubles psychiques. Autrement dit, ce sont essentiellement des problèmes d’ordre psychologique et on pourrait ainsi imaginer qu’ils affectent uniquement la santé mentale, et non la santé physique. Pourtant, ces troubles ont bel et bien un impact sur le corps humain et il est important de connaître et de comprendre ces effets.

Les symptômes physiques de la dépression et de l’anxiété sont bien réels

Il n’est pas surprenant qu’une personne à qui on a diagnostiqué une maladie cardiaque, un cancer ou toute autre maladie physique limitant ou mettant la vie en danger, devienne anxieuse ou déprimée. Mais l’inverse peut être tout aussi vrai. En effet, une personne souffrant d’anxiété ou de dépression peut développer une maladie physique dont les origines sont étroitement liées à leurs troubles psychiques. Pour certains patients, leurs problèmes d’ordre psychologique peuvent même devenir une entrave à leur capacité de résister et de guérir aux impacts de leur santé mentale sur leur corps.

Ainsi, souffrir de dépression et d’anxiété ne provoque pas seulement des symptômes physiques, cela peut aussi rendre les patients plus sensibles à certaines maladies et conditions physiques. De plus, une mauvaise condition physique peut aggraver les conditions mentales. Parmi les manifestations physiques les plus fréquentes chez les personnes souffrant d’anxiété et de dépression, nous pouvons citer des symptômes comme les troubles du sommeil, la diminution ou l’augmentation non maîtrisée de l’appétit, l’hypertension artérielle, des troubles gastro-intestinaux, la diminution de l’intérêt sexuel et la fatigue chronique.

Étant donné la fréquence de ces symptômes chez les personnes dépressives, ils ont souvent été utilisés comme indicateur fiable afin de diagnostiquer le trouble, a expliqué WebMD. Dans des cas plus graves et plus extrêmes, les personnes souffrant de dépression et d’anxiété peuvent souffrir de maladies coronariennes et cardiaques, de maladies auto-immunes comme la sclérose en plaques ou le lupus, de maladies vasculaires et cérébrales, d’arthrite, de maladies rénales, de diabète et même de cancer. De plus en plus d’études ont en effet établi que le stress – qui est très accentué chez les personnes dépressives – peut augmenter le risque de développer certains cancers.  

— Marjan Apostolovic / Shutterstock.com

Un phénomène qui recèle de nombreuses incertitudes

Quant à savoir comment un trouble mental peut ainsi impacter la santé physique, il ne faut pas oublier que les maladies psychiques sont étroitement liées au cerveau, et que le cerveau est lié au reste du corps humain. Un dérèglement des neurotransmetteurs dans le cerveau causé par les troubles psychiques est notamment l’une des raisons qui peuvent expliquer les symptômes physiques de la dépression et de l’anxiété, a expliqué Very Well Mind. Même si de nombreuses théories existent sur la manière dont les troubles mentaux affectent la santé, les certitudes sont rares, et cela impose quelques difficultés dans la manière dont on peut traiter les symptômes physiques de la dépression et l’anxiété.

Ce qu’il faut finalement comprendre, c’est que la manière dont la santé mentale affecte la santé physique, et vice versa, est un cercle vicieux. Ainsi, assurer le traitement des symptômes physiques peut ne pas être suffisant si l’on souffre également de troubles mentaux. Le problème étant que les troubles psychiques sont parfois ignorés si les patients ne se confient que sur les symptômes physiques. Ainsi, il est essentiel lors des consultations chez les médecins d’évoquer autant les symptômes physiques que les symptômes sur l’humeur, comme la déprime, le stress ou le sentiment de vide. Dans la situation inverse, si l’on sait que l’on souffre d’une maladie psychique et que l’on commence à sentir des symptômes physiques, il est tout aussi important de se référer à l’avis d’un professionnel.   

1
COMMENTEZ

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
bernard maroy Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
bernard maroy
Invité

Déclarer que la dépression est une maladie psychique est une affirmation dénuée de preuve et assez récente.
En fait, c’est une maladie neurobiochimique à expressions multiples, tant psychiques que physiques. Aucun signe n’est constant, ni psychique ni physique.
Le diagnostic repose sur les associations et la fluctuation des signes.
Le traitement, ajusté par essais successifs, est très efficace et son effet confirme l’origine dépressive des signes d’origine douteuse.
« La Dépression et son Traitement : aspects méconnus » Bernard maroy L’Harmattan 1999.