Marie-Curie-2

DANS UN PREMIER TEMPS, ELLE FUT OUBLIÉE PAR LE COMITÉ DU PRIX NOBEL

En 1903, les membres de l’Académie française des sciences écrivirent une lettre à l’Académie suédoise dans laquelle ils mentionnèrent les découvertes collectives réalisées dans le domaine de la radioactivité par Marie et Pierre Curie, ainsi que par Henri Becquerel, pour le prix Nobel de physique. Pourtant, symbole des attitudes sexistes qui prévalaient alors, aucune reconnaissance aux contributions de Marie Curie ne lui fut accordée, son nom n’étant même pas mentionné.

Heureusement, un membre du comité de nomination, professeur de mathématiques à Stockholm University College, Gösta Mittage-Leffler, écrivit une lettre à Pierre Curie, l’avertissant de l’omission. L’époux de Marie s’adressa alors au comité, insistant pour que lui et sa femme soient  » considérés ensemble… par rapport à nos recherches sur les corps radioactifs « . Le libellé de la nomination officielle fut finalement modifié et Marie Curie devint la première femme de l’histoire à recevoir le prix Nobel.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de