© – Wikipédia – Luna04

9. Certaines personnes non-africaines ont des gènes de Néandertal

Nos ancêtres Homo sapiens ont émigré d’Afrique il y a 70 000 ans. Mais à cette époque, ils partageaient les terres du monde avec deux autres espèces d’êtres humains : les Néandertaliens et les Dénisoviens.

En Eurasie, les Homo sapiens qui ont immigré se sont donc forcément croisés avec les Néandertaliens locaux, et on peut logiquement penser que certains d’entre nous peuvent être le fruit d’une descendance lointaine de ce type d’union. D’ailleurs, des scientifiques ont découvert que l’ADN des personnes asiatiques et européennes correspond à environ 2 % de l’Homme de Néandertal.

Les Africains, eux, n’auraient que très rarement cette parcelle d’ADN car leurs ancêtres n’ont, dans la majorité, jamais quitté l’Afrique, et ne se sont de facto pas croisés avec l’Homme de Néandertal.

COMMENTEZ

avatar
  S’abonner  
Notifier de