Geneviève de Gaulle – Anthonioz (1920-2002)

En 1940, la nièce de l’illustre Général s’engage dans la résistance alors qu’elle est encore inscrite à l’université de Rennes. Sous le nom de Germaine Lecomte, Geneviève de Gaulle va mener plusieurs actions (fabrication de croix de Lorraine, distribution de tracts anti-nazis…) avant de rejoindre les réseaux du Musée de l’Homme et de la Défense de la France. Déportée en 1944 dans le camp de Ravensbrück, elle fait la connaissance de Germaine Tillion, avec qui elle restera amie jusqu’à la fin. Après la guerre, elle participe activement à la création de l’Association nationale des anciennes déportées et internées de la résistance (Adir) et rejoint le mouvement ATD Quart Monde à la fin des années 50 pour lutter contre l’extrême pauvreté. Geneviève de Gaulle – Anthonioz est inhumée au Panthéon le même jour que son amie Germaine Tillion, le 27 mai 2015.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de