Sur les 76 personnes qui reposent au Panthéon, seulement 4 sont des femmes : voici leurs histoires

La visite du Panthéon est un passage obligé pour nombre de touristes venus se repaître des charmes de la culture française. À l’instar du Musée du Louvre, de l’Hôtel des Invalides, ou de la cathédrale Notre-Dame, la nécropole parisienne est un monument incontournable de la Ville Lumière. Destinée à héberger les héros de la nation, l’imposante construction néo-classique est aussi célèbre pour les citoyens qu’elle renferme que pour son fronton gravé des mots « Aux grands hommes, la Patrie reconnaissante ». Et parmi les 76 pensionnaires de cette illustre bâtisse, combien sont des femmes ? Quatre – bientôt cinq avec « la panthéonisation » de Simone Veil prévue pour le 1er juillet 2018. Le Daily Geek Show a décidé de rendre hommage à ces figures féminines d’exception, ces héroïnes méconnues sans qui la France ne serait pas ce qu’elle est aujourd’hui. 

 

Sophie Berthelot (1837 – 1907)

Ne vous étonnez pas de voir la photo de Marcellin Berthelot plutôt que celle de son épouse : il n’existe aucun cliché de Sophie Berthelot née Sophie Caroline Niaudet. Mariée à l’illustre chimiste pendant 46 ans, elle est la première femme à faire son entrée au Panthéon… en qualité d’épouse. Elle ne repose pas dans la nécropole parce qu’elle est une femme d’exception, mais parce qu’elle est « la femme de » Marcellin Berthelot, honoré par l’État français pour ses travaux de chimie et ses engagements politiques. Longtemps surnommée « l’inconnue du Panthéon », Sophie Berthelot demeurera pour l’éternité « l’épouse exemplaire » d’un grand homme de la nation.


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux