LE LOVE CANAL

Connu dans le monde entier, le mot “Niagara” évoque l’eau. Cette dernière est l’une des denrées les plus précieuses au monde. Au début du siècle, le promoteur William Love acquiert un terrain dans la ville de Niagara Falls (New-York). Il a pour objectif d’y construire un canal qui portera son nom. Malheureusement, pour diverses raisons, ce beau projet tourne vite au drame. Abandonné pendant cinquante ans, ce terrain a finalement été racheté par l’entreprise Hooker Chemicals. Or, son utilisation à caractère écologique a été détourné. Jusqu’en 1979, et l’interdiction d’accès au site par les autorités, plus de 20 000 tonnes de produits toxiques ont été déversées. Ces derniers ont entraînés des dommages collatéraux tels que des fausses couches, des pathologies lourdes comme des cancers ou des malformations génétiques.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de