LE CRATÈRE DU TURKMÉNISTAN

En 1971, dans la ville de Darvaza, des géologues russes ont découvert une poche souterraine. Du gaz, composé de méthane, s’en échappait. En incendiant puis en faisant disparaître toutes traces du projet de forage, les spécialistes ont involontairement créé un cratère. Plus de quarante ans après les faits, malgré l’absence de décès ou de blessés, le feu continue de se propager dans l’atmosphère.

 

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de