PROBO KOALA

Le 19 août 2006, le cargo Probo Koala déverse plus de 550 tonnes de déchets dans une décharge située non loin d’Abidjan. Les conséquences médicales toucheront toutes les générations. Tout d’abord, des intoxications provoquent de fortes nausées accompagnées de diarrhées. Ensuite, l’air contaminé par une odeur pestilentielle entraîne des lésions aux yeux et à la gorge. Puis, l’apparition de cancers de toutes sortes hantent le quotidien des habitants. Les femmes enceintes ne sont pas en reste : fausses couches, enfants mort-nés ou handicapés viennent définitivement noircir le tableau. Les autorités ont répertoriés 43 492 cas d’empoisonnements. En 2009, un accord tacite a été trouvé entre l’Etat et la société de négoce Trafigura. 152 millions d’euros seront destinés au nettoyage des sols et à l’indemnisation des victimes. Or, de plus en plus de voix s’élèvent : cet argent aurait été détourné à des fins mercantiles. Ce témoignage est exceptionnel : il raconte le quotidien des locaux face à l’adversité de ce désastre.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de