13 555 personnes connectées

9 faits surprenants sur les gauchers qui les différencient pleinement des droitiers

gaucher-une Un gaucher via Shutterstock

Dans le monde, une personne sur dix serait gauchère. Une particularité qui s’explique, et dont les conséquences sont plus importantes qu’on ne le croit. Du mode de vie des gauchers aux croyances populaires, SooCurious vous présente cette étrange différence.

Il existe une multitude de rumeurs populaires, de légendes urbaines sur les gauchers. Tant et si bien qu’ils ont longtemps été marginalisés par nos sociétés et le sont encore à travers le monde. Mais cette différence, loin d’être anodine, a des conséquences physiques, cérébrales et sociales.

 

Tout se passe dans le cerveau

gaucher-12

Plus importante disparité entre droitiers et gauchers, leur composition cérébrale. Le cerveau est ainsi fait : chaque partie héberge un certain nombre de fonctions plus ou moins importantes : c’est la latéralisation. Chez les droitiers, ce phénomène entraine un stockage des plus importantes fonctions dans l’hémisphère gauche quand le cerveau des gauchers héberge ces fonctions dans son hémisphère droit. Ajoutons également que le fait d’être gaucher serait pour beaucoup imputable à la génétique.

 

Les ambidextres n’existent pas

gaucher-02

Lorsqu’on parle d’un individu ambidextre, cela implique qu’il n’est ni gaucher ni droitier et utilise aussi habilement ses deux bras (voire ses deux jambes). Mais selon plusieurs études, les ambidextres ne seraient que des gauchers habitués à se servir de leur main droite, notamment à cause de la marginalisation dont ils font l’objet et qui survient souvent dès le plus jeune âge.

 

Les gauchers ont un cerveau plus développé

gaucher-04

Le corps calleux est la partie du cerveau qui fait la liaison entre les deux hémisphères cérébraux et permet aux informations de transiter entre ces deux parties. Mais en raison de la constitution classique des humains, qui sont le plus souvent droitiers, les gauchers doivent faire transiter davantage d’informations entre les deux parties de leur cerveau pour pallier leur différence. Leur corps calleux serait ainsi plus développé.

 

Les gauchers ont toujours été marginalisés

gaucher-010

Pas aussi méprisés et opprimés que les sorcières et autres êtres maléfiques, les gauchers ont pourtant longtemps été persécutés à travers l’Histoire. Exemples les plus probants, les textes bibliques. A travers ceux-ci, notamment, on retrouve une multitude d’allusions qui entretiennent un rapport inégal entre gauchers et droitiers. Le livre saint parle ainsi de « main sacrée » ou de « main juste » pour évoquer la main droite. Son opposée du côté gauche, elle, n’est évoquée qu’en termes péjoratifs tels que « main profane » ou « main du péché ». Même les expressions populaires oeuvrent dans le sens d’une marginalisation des gauchers, comme « être gauche » ou « avoir deux pieds gauches », qui signifient une certaine maladresse.

 

Le monde est plus hostile aux gauchers

gaucher-03

Dans un monde où environ 88 % de la population est droitière, être gaucher représente souvent un inconvénient. Marginalisés à l’école et priés de se droitiser, les gauchers sont toute leur vie confrontés à un monde conçu pour les droitiers. Outre les stylos et autres petits objets fabriqués selon un modèle « droitier », les gauchers doivent faire face à d’autres difficultés plus importantes. Par exemple, leur cerveau serait programmé pour lire de droite à gauche, quand la société a adopté un sens de lecture opposé.

 

Physiquement, les gauchers ont l’avantage

gaucher-05

Dans un monde formaté pour les droitiers, être gaucher représente un avantage physique indéniable, notamment dans le sport ou dans un combat. Troublés par un « jeu en miroir » dont ils n’ont pas l’habitude, les sportifs droitiers sont plus facilement déstabilisés par un adversaire gaucher. C’est ainsi que certains sports présentent un très fort taux de gauchers, comme l’escrime ou le tennis de table : 50 % des fleurettistes de haut niveau sont gauchers et 36 des 41 derniers champions de ping-pong le sont également. Une proportion élevée, compte tenu de la faible part de gauchers dans la population mondiale (12 %), et imputable à un temps de réaction qui serait moins élevé chez les gauchers.

 

Les gauchers sont presque une communauté

gaucher-11

Certains gauchers oeuvrent dans le sens d’une plus grande reconnaissance de leur différence, qui va, nous l’avons évoqué, au-delà de la simple disparité physique. Ceux-ci ont même un jour qui leur est dédié : la journée internationale des gauchers, qui se tient tous les 13 août depuis 1976, date de son instauration.

 

Les « grands » gauchers

gaucher-07

gaucher-06

Nous l’avons vu plus haut, les gauchers sont particulièrement avantagés dans le sport et leurs représentants sont légion, de Lionel Messi à Rafael Nadal en passant par John McEnroe et Diego Maradona. Mais d’autres sont également célèbres dans des domaines différents. On pense notamment à Barack Obama, à Albert Einstein ou à Jimi Hendrix.

 

Les gauchers auraient un sens artistique plus développé

gaucher-08

Selon plusieurs études, les gauchers auraient un sens artistique plus développé que leurs homologues droitiers. Cela serait dû à leur sens de l’espace plus acéré et leur permettrait de meilleures aptitudes en dessin, en architecture et en sculpture particulièrement. Exemples de ces facilités artistiques, Leonard de Vinci ou encore Michel-Ange étaient tous deux gauchers.

Il est incroyable d’imaginer que le simple fait d’être gaucher ou droitier puisse avoir une telle influence sur notre cerveau, notre composition physique et nos aptitudes. Surtout, il est particulièrement étonnant que la société ait tant marginalisé les gauchers. Quelle particularité vous a le plus étonné ? Le sens artistique des gauchers ou leur avantage physique ?

Ces articles vont vous plaire

icone dossier

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux