— SciePro / shutterstock.com

Les études réalisées par les spécialistes s’accordent toutes à mettre en évidence l’importance des activités physiques pour la santé du cerveau. Les résultats obtenus confirment l’effet positif qu’apportent les exercices sur l’humeur et la mémoire.

Le sport pour supprimer le stress et la déprime

Une étude réalisée par des chercheurs néerlandais a pu démontrer que les personnes qui pratiquent une activité physique environ une heure par semaine voient leur niveau d’anxiété diminuer. Elles deviennent plus ouvertes au monde extérieur et sont moins sujettes à des crises d’angoisse dans leur vie quotidienne.

Avant cela, des recherches ont déjà été réalisées à ce sujet dans les années 1980. Elles ont mis en avant l’influence de la course à pied dans la lutte contre la dépression. Cette activité permet en effet d’augmenter le taux d’endorphines se trouvant dans le sang. Ces hormones sont connues pour être à la fois analgésiques et euphorisantes.

L’exercice physique pour une meilleure mémoire

Les activités physiques permettent également d’améliorer la mémoire. L’équipe du scientifique Marcus Richards a mené une étude à ce sujet en 2003. Les chercheurs ont tenu à observer si une corrélation existait entre l’activité physique et la mémoire des participants. Au final, ils ont pu démontrer que plus les personnes font du sport, mieux sera leur mémoire.

De plus, l’amélioration des fonctions cognitives est détectée dès la réalisation d’un effort sur un laps de temps très court. Mais encore, elle s’observe aussi bien chez les jeunes adultes que chez des personnes plus âgées.

Par ailleurs, il s’avère aussi que la réalisation des activités physiques aide à éviter le déclin des capacités mentales lié à l’âge. En effet, nombreux sont les spécialistes qui affirment qu’une heure d’exercice par jour contribue à limiter les dégâts occasionnés par la maladie d’Alzheimer sur les personnes âgées.

— sutadimage / Shutterstock.com

Comment les activités physiques agissent-elles sur la santé mentale ?

Concernant l’aide à la mémoire, le sport permet d’augmenter la taille de l’hippocampe qui est le siège des informations recueillies par le cerveau. Ainsi, ceux qui pratiquent régulièrement des activités physiques possèdent une faculté de mémorisation plus accrue. À noter que cette partie du cerveau diminue en taille lorsque l’individu commence à vieillir, mais cette réduction est moins prononcée pour les personnes faisant des exercices réguliers.

Quant à l’explication scientifique de l’amélioration de l’humeur grâce à un effort physique, elle reste encore assez floue. Certes, la pratique du sport permet une meilleure oxygénation du cerveau, mais les spécialistes ne se prononcent pas encore sur les mécanismes réels qui font que les adeptes du sport soient toujours de bonne humeur et résistent mieux au stress.

Toutefois, il est toujours recommandé de faire des exercices physiques afin d’entretenir son corps tout d’abord, mais aussi et surtout son cerveau. Des séances d’au moins une heure par semaine sont largement suffisantes pour s’assurer d’une bonne santé physique et morale.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de