12 796 personnes connectées

25 faits méconnus sur l’univers de Harry Potter qui vont vous faire tomber de votre balai volant !

Tout le monde connaît l’histoire de Harry Potter, ses personnages attachants, ses aventures prenantes et l’univers magique où tout se déroule. Mais seuls quelques initiés connaissent l’envers du décor de cette fabuleuse saga lue et regardée à travers le monde entier. Saviez-vous par exemple que J.K. Rowling s’est inspirée d’elle-même pour l’un de ses personnages ? Ou encore, que l’audition de Rupert Grint alias Ron Weasley s’est déroulée d’une manière très originale ? Si vous êtes surpris par ces révélations, prenez connaissance de ces 25 faits abracadabrants qui vont vous donner plus que jamais envie de refaire un tour à Poudlard.

1- Harry Potter est né le 31 juillet 1980, tout comme sa créatrice J.K. Rowling (mais en 1966)

harry-potter-anniversaire

 

2- Tout le monde se souvient de Mimi Geignarde, l’élève fantôme qui passe son temps à se morfondre dans les toilettes des filles de Poudlard. Eh bien, cette ancienne étudiante de Serdaigle censée avoir entre 12 et 14 ans est incarnée par Shirley Henderson, qui avait 37 ans au moment du tournage ! Comme quoi, nous pouvons toujours espérer recevoir le précieux courrier de Poudlard !

mimi-geignarde

 

3- À l’origine, le personnage de Ron Weasley jurait beaucoup ! Mais les éditeurs ont sommé l’écrivain J.K. Rowling de modifier ce langage afin que l’histoire reste accessible aux plus jeunes lecteurs.

Ron-Weasley

 

4- Les éditeurs de Rowling lui ont également suggéré d’utiliser ses initiales plutôt que son vrai nom, Joanne Rowling, dans l’espoir d’attirer davantage de lecteurs masculins. Elle choisit donc de signer J, initiale de son prénom et la lettre K pour Kathleen, en hommage à sa grand-mère disparue.

J-K-Rowling

 

5- Seul le regretté Alan Rickman – qui incarnait le professeur Severus Rogue – connaissait le destin de son personnage, avant même la sortie de Harry Potter et les Reliques de la Mort. En effet, l’auteure qui était une proche de l’acteur britannique, l’avait mis dans la confidence.

Severus-Rogue

 

6- J.K. Rowling a déclaré s’être sans doute inconsciemment inspirée de la plante Hogweed — qu’elle avait récemment contemplée au Kew Gardens de New York — pour trouver le nom de la célèbre école de sorcier, Hogwarts (Poudlard).

Poudlard

 

7- Pour son audition, Rupert Grint s’est habillé comme son professeur de théâtre puis s’est mis à rapper sur le personnage de Ron Weasley. Pour apprécier l’information à sa juste valeur, voici le premier couplet : “Hello, I’m Rupert Grint, I hope you don’t think i stink” (« bonjour, je suis Rupert Grint et j’espère que vous ne pensez pas que je schlingue »). On aurait tellement aimé voir ça.

RON

 

8- Pour créer le personnage d’Hermione, J.K. Rowling s’est inspirée d’elle-même à l’âge de 11 ans.

Hermione-Granger

 

9- Tom Felton a auditionné pour les rôles de Harry Potter et de Ron Weasley, avant d’être finalement recontacté pour le rôle de Drago Malfoy. Bien essayé !

Drago-Malefoy

 

10- Le tatouage sur la poitrine de Sirius Black est inspiré de ceux que portent les membres de gangs russes. Ce symbole runique signifie que la personne qui le porte doit susciter la crainte et le respect. Mission accomplie Sirius

Sirius-Black

 

11- Les Détraqueurs, en VO Dementors (venant du verbe demented signifiant « fou »),  sont l’allégorie de la dépression. À leur approche nous sommes privés de tout sentiment positif et nous sombrons dans des pensées toujours plus noires. Pour créer ces personnages ténébreux, J.K. Rowling a révélé s’être inspirée d’une période difficile de sa vie durant laquelle elle luttait contre cette maladie.

détraqueurs

 

12- L’un des faits les plus bluffants au sujet de Harry Potter est sans doute le fait que J.K. Rowling est la première personne à être devenue multimillionnaire en écrivant des livres !

Harry-Potter-livres

 

13- Durant le tournage de la scène de baiser entre les deux versions Horcruxes de Harry et Hermione, Rupert Grint s’est fait virer du plateau, car il ne parvenait pas à réprimer un fou rire très bruyant. Sacré Rupert.

Harry-Hermione

 

14- La Ford Anglia utilisée dans les films de Harry Potter – notamment « La Chambre des Secrets« , où l’on voit le jeune magicien voler à son bord – a été dérobée au cours du tournage. Elle est retrouvée plus de sept mois après, grâce à un énigmatique appel anonyme reçu par la police. Alors méfait de moldus ou de sorciers, le mystère reste entier…

Harry-Potter-voiture-volante

 

15- Si comme nous, vous avez des yeux perçants, vous avez sans doute remarqué que l’un des trophées de Quidditch exposé à Poudlard, porte les initiales M.G. McGonagall. Bien entendu, il ne s’agit pas de la directrice et professeur Minerva McGonagall, mais il se pourrait bien que ce soit l’un de ses neveux ou nièces, progénitures de ses frères cadets, Robert Jr et Malcolm.

trophées-quidditch

 

16- Plus de quarante versions du tristement célèbre médaillon de Salazar Serpentard ont dû être créées pour donner l’illusion qu’Harry et Ron échouent à chaque tentative de destruction de cet Horcruxe maudit.

medaillon-salazar-serpentard

 

17- Le jour de la parution de “Harry Potter et le Prisonnier d’Azkaban”, les éditeurs anglais ont prié les librairies de ne pas mettre le livre en vente avant la fin des classes, afin que les élèves ne sèchent pas les cours pour se le procurer. Nous avons un doute sur l’efficacité de cette mesure !

fans-harry-potter

 

18- Afin de mieux connaitre ses acteurs, le réalisateur Alfonso Cuaron leur a demandé de rédiger un texte au sujet de leur rôle respectif. Emma Watson (Hermione Granger) a rendu une rédaction de seize pages, Daniel Radcliffe (Harry Potter), une page recto et Rupert Grint (Ron Weasley) n’a même pas pris la peine de commencer la sienne ! Il semblerait que la personnalité des acteurs corresponde parfaitement à celle de leur personnage.

harry-ron-and-hermione-harry-potter

 

19Harry Potter est à l’origine d’un syndrome appelé le « Hogwart Headache » (la céphalée de Poudlard). Il s’agit d’un fort mal de tête causé par les longues heures passées à lire des livres. C’est au cours de la sortie du tome 5 des aventures du sorcier à lunettes et suite aux observations du docteur Howard Benett, que le terme est apparu. En effet, après avoir reçu plusieurs enfants se plaignant de maux de tête et de dos, le docteur a constaté que ces symptômes étaient dus à une mauvaise posture et une lecture trop prolongée. Les petits souffrants ont alors tous admis être très absorbés par le dernier opus de J.K. Rowling, à tel point qu’ils pouvaient rester des heures à lire dans la même position sans faire de pause.

enfants-harry-potter

 

20- Les plus grands fans des livres de la saga le savent surement déjà, mais J.K. Rowling a écrit l’épilogue des aventures de Harry Potter en 1990. Par conséquent, l’auteure avait écrit la fin avant même la parution du premier tome. N’en déplaise à ceux qui ont été déçus par le final, l’écrivain avait décidé du sort de ses personnages depuis bien longtemps. Il n’y avait donc que très peu de chance qu’elle change d’avis.

bye-Dumbledore

 

21- Cependant, J.K. Rowling avait tout de même pensé à une fin alternative, surtout en ce qui concerne les personnages de Harry et Hermione. Vous le savez, à la fin de la saga, la jolie sorcière et l’hilarant Ron Weasley finissent ensemble. Mais figurez-vous que l’auteure avait également songé à une autre destinée sentimentale pour ses héros. En effet, elle a pensé un instant unir Hermione à Harry. Mais avec qui Ron aurait-il bien pu couler des jours heureux ? Un deuxième Croutard ?!

Hermione-Ron

 

22- C’est en 1990, lors d’un interminable voyage en train de Manchester à Londres que J.K. Rowling concocte dans sa tête l’histoire de son jeune héros attendant son train qui le conduira jusqu’à une école de sorcellerie. Alors la prochaine fois, au lieu de pester contre les transports, imaginez votre propre best-seller !

harry-potter-poudlard-express

 

23- L’animal préféré de J.K. Rowling est la loutre, c’est pourquoi elle choisit cette petite bête aquatique pour être le patronus d’Hermione. D’ailleurs, celui de Ron est un Jack Russell terrier, une race de chien connue pour chasser les loutres. On comprend mieux pourquoi ces deux-là ne cessaient de jouer au chat et à la souris.

patronus-hermione-loutre

 

24- La mort d’Hedwige était nécessaire, car elle symbolise la fin de l’enfance et de l’insouciance. Cela vous consolera peut-être, mais cet événement reste tout de même l’un des plus tristes de la saga. 

Harry-Hedwige

 

25- J.K. Rowling s’est aidée de sa formation en lettres classiques pour inventer certains prénoms et sortilèges. Par exemple, « Expecto Patronum » signifie en latin « J’attends un protecteur » tandis que Bellatrix, le prénom de la sorcière maléfique interprétée par Helena Bonham Carter, veut dire « Guerrière ».

expecto-patronum

 

Petit bonus pour nos lecteurs les plus passionnés par le monde magique de Harry Potter : à la fin du générique de Harry Potter et la Coupe de Feu, une mention précise qu’« aucun dragon n’a été maltraité au cours du tournage ». Ouf ! Nous voilà rassurés !

harry-potter-coupe-de-feu

 

L’ensemble de ces anecdotes ne fait que renforcer la magie de cette saga. Grâce à ces informations étonnantes sur la genèse du livre, mais aussi sur les acteurs des adaptations, nous cernons encore mieux la raison pour laquelle les aventures du petit sorcier nous ont tant passionnés. Il est étonnant de savoir que tout est parti d’un retard de train, ou encore que l’oeuvre a inspiré le nom d’un syndrome ! D’ailleurs, chez SooGeek nous avons tous eu « la céphalée de Poudlard« . Quant à vous, quel fait vous a le plus étonné ?

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux