Anne Hathaway
Ⓒ Warner Bros.

Toute juste auréolée d’un Oscar, l’actrice confie pourtant avoir eu du mal à avoir des rôles à cause de la mauvaise réputation qu’elle avait sur les réseaux sociaux. Un réalisateur lui a donné sa chance sans se soucier des rumeurs.

En 2013, la carrière d’Anne Hathaway est marquée par un événement : elle remporte l’Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle pour sa prestation de Fantine dans Les Misérables. Mais alors qu’elle vient de réaliser l’un de ses rêves, sa carrière et son image sont entachées par les critiques des internautes avec le hashtag #Hathahate (contraction de Hathaway et ‘hate’/haine en français).

L’actrice voit sa carrière décliner quelque peu et reçoit de moins en moins de rôles à cause de cette réputation. Mais un réalisateur n’en aura que faire et lui proposera un rôle qui va relancer sa carrière. « Beaucoup de gens ne me confiaient pas de rôle parce qu’ils étaient très préoccupés par la réputation toxique que j’avais sur internet. J’avais un ange en la personne de Christopher Nolan, qui s’en fichait et m’a donné l’un des plus beaux rôles que j’ai eus dans l’un des meilleurs films auxquels j’ai participé », raconte Anne Hathaway dans les colonnes de Vanity Fair.

Ce rôle, c’était celui d’Amelia Brand dans Interstellar. « Je ne sais pas s’il savait qu’il me soutenait à l’époque, mais cela a eu cet effet positif. Et ma carrière n’a pas perdu son élan comme elle aurait pu s’il ne m’avait pas soutenue. » Par ailleurs, on a classé les 10 films de Christopher Nolan, du moins bon au meilleur.

S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments