4. Les oreillons

La transmission de ce virus se fait principalement par les sécrétions respiratoires telles que les gouttelettes de salive, ainsi que par contact direct avec une personne infectée. De plus, les oreillons sont très contagieux et se propagent facilement dans les milieux densément peuplés. Les oreillons sont une maladie qui affecte essentiellement les enfants, et cela se manifeste généralement par de la fièvre, des maux de tête, des malaises, des douleurs musculaires et de la perte d’appétit dans un premier temps. Ces symptômes sont généralement suivis d’un gonflement douloureux des glandes parotides, appelé parotidite. C’est le symptôme le plus courant et le plus représentatif de l’infection.

Même s’il n’y pas de traitement spécifique pour les oreillons, les complications de la maladie sont rares et la mortalité qui y est associée est faible. Les complications peuvent cependant entraîner la stérilité, surtout si la maladie est contractée à l’âge adulte. Comme de nombreuses maladies causées par un virus, la meilleure prévention contre la maladie est le vaccin. D’ailleurs, la plupart des gens sont vaccinés contre la rougeole, les oreillons et la rubéole (ROR) dès leur plus tendre enfance. En raison des faibles taux de vaccination, les oreillons sont encore répandus dans les pays en voie de développement.

COMMENTEZ

avatar
  S’abonner  
Notifier de