2. La variole

La variole fait partie des maladies les plus dévastatrices jamais subies par l’humanité. Elle a radicalement changé le cours de l’histoire humaine, contribuant même au déclin de certaines civilisations. Officiellement, le virus mortel n’existe plus. Après une dernière épidémie aux États-Unis en 1949, le virus a été déclaré éradiqué en 1980 à la suite d’un programme de vaccination réussi et considéré comme l’un des plus grands triomphes de la médecine moderne. Des échantillons de virus de la variole ont cependant été conservés à des fins de recherche.

Les premiers symptômes de la maladie sont de la fièvre et des vomissements. Apparaissent par la suite des ulcères dans la bouche et une éruption cutanée. Ensuite, l’éruption cutanée se transforme en cloques remplies de liquide avec une bosse au centre. Les bossent finissent par tomber, laissant place à des cicatrices. Le taux de mortalité de la variole est très élevé, et les personnes qui guérissent gardent généralement leurs cicatrices et souffrent de cécité. Cela résulte du fait qu’il n’y a pas de remède ou traitement contre la variole ; les médecins ne peuvent que traiter les symptômes au cas par cas. Quant à la propagation de la maladie, elle se transmet d’une personne à une autre par voie respiratoire rapprochée et par contact cutané direct à partir des lésions cutanées.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments