pollution air
— James Andrews1 / Shutterstock.com

L’air que nous respirons est essentiel à notre survie, mais dans un monde de plus en plus industrialisé et urbanisé, il n’est pas toujours aussi propre et pur que nous le souhaiterions. La pollution de l’air est devenue une préoccupation mondiale urgente, avec des conséquences considérables sur notre environnement et, surtout, sur notre santé. Quels sont-ils ?

Problèmes respiratoires et cardiovasculaires : les principaux impacts de la pollution de l’air

La pollution atmosphérique peut avoir un impact significatif sur la santé humaine de multiples façons. Il s’agit d’un problème qui transcende les frontières géographiques et touche des personnes de tous âges et de tous horizons. Le principal impact de la pollution de l’air sur la santé humaine est relatif aux problèmes respiratoires. Les particules et les polluants chimiques présents dans l’air peuvent irriter les voies respiratoires, entraînant des affections telles que l’asthme, la bronchite et la maladie pulmonaire obstructive chronique.

Une exposition à long terme à la pollution atmosphérique peut exacerber ces conditions et réduire la fonction pulmonaire, ce qui rend plus difficile pour les individus de respirer confortablement et de rester en bonne santé. Outre les impacts de la pollution de l’air sur le système respiratoire, cela peut également nuire au système cardiovasculaire. En fait, les particules fines, et d’autres composants nocifs dans l’air, peuvent pénétrer dans la circulation sanguine et provoquer une inflammation. Cela augmente le risque de crise cardiaque, d’accident vasculaire cérébral et d’autres maladies cardiovasculaires.

pollution-atmospherique
— chayanuphol / Shutterstock.com

La pollution atmosphérique affecte toutes les parties du corps

La recherche a montré qu’une exposition prolongée à la pollution de l’air est associée à l’hypertension artérielle et à un risque accru de morbidité et de mortalité d’origine cardiaque. Mais l’impact de la pollution de l’air sur la santé est loin de se limiter à cela. En fait, cela affecte quasiment toutes les parties du corps, et notamment à cause des particules fines. Lorsque ces particules se déposent dans les sacs aériens du poumon, ces dépôts déclenchent l’activité des macrophages, un type de globule blanc qui élimine les bactéries et autres micro-organismes étrangers du corps.

Ces macrophages recrutent d’autres cellules immunitaires ailleurs dans le corps, provoquant ainsi de l’inflammation et endommageant les cellules. Or, les inflammations sont particulièrement néfastes pour l’être humain. Cela est notamment associé aux maladies chroniques, au vieillissement des cellules et au déclin cognitif. D’ailleurs, de nouvelles recherches suggèrent que la pollution de l’air peut également affecter la santé cognitive. La science a même montré que la pollution de l’air contribue à un risque accru de maladies neurodégénératives comme la maladie d’Alzheimer et la maladie de Parkinson.

Pire encore, il a été constaté que les enfants plus fortement exposés à la pollution de l’air ont montré des scores de développement cognitif et d’intelligence inférieurs à ceux qui vivent dans un environnement plus propre. Tout cela souligne l’importance de vivre dans un environnement moins pollué. Et il est important de savoir que même une exposition à court terme à la pollution de l’air est nocive. Selon une récente étude, une exposition de cinq jours à la pollution atmosphérique augmente jusqu’à 30 % le risque d’accident vasculaire cérébral. Par ailleurs, êtes-vous bien informé sur la qualité de l’air ? Voici 8 choses à savoir.

S’abonner
Notifier de
guest

1 Commentaire
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Dominic Lejeune
Dominic Lejeune
5 mois

Et les additifs dans la nourriture affecte aussi le corps