Le cycle de vie des consoles de salon Sony est particulièrement long. En effet, la PlayStation 4 est sortie sept ans après la PlayStation 3, elle-même sortie sept ans après la PlayStation 2. Avec ce raisonnement, il semblerait que la PS4 soit en fin de vie. Pourtant, la PlayStation 5 n’a toujours pas été annoncée, et des titres exclusifs majeurs sont encore prévus pour la PS4, sans date de sortie fixe ! Néanmoins, quelques rumeurs circulent, et voici à quoi on peut s’attendre pour la PS5.

 

PLAYSTATION 5 : UNE ANNONCE EN 2019, UNE DATE DE SORTIE EN 2020 ?

Sony se montre extrêmement discret concernant la PlayStation 5, malgré les déclarations de son PDG, Kenichiro Yoshida, qui confirme qu’une nouvelle génération matérielle est « nécessaire ». Puisque la PlayStation 4 est sortie en 2013, sept ans après la PS3, elle-même sortie sept ans après la PS2, on peut penser que la PS5 sortira fin 2020. Cependant, rien n’est moins sûr. En effet, les prévisions de Sony annoncent une baisse de rentabilité de PlayStation d’ici mars 2021. Ainsi, le constructeur japonais n’a pas intérêt, financièrement, à sortir une nouvelle console avant cette date.

De plus, il est évident que la PS4 résiste bien mieux dans le temps que les précédentes consoles Sony. Ainsi, Spider-Man, God of War et Red Dead Redemption 2 continuent d’impressionner sur le plan technique ! Enfin, quatre titres exclusifs majeurs sont encore prévus pour la PlayStation 4 : Days Gone de Bend Studio, qui sortira en avril 2019, mais aussi les très attendus Death Stranding de Hideo Kojima et The Last of Us Part 2 du studio Naughty Dog, ou encore Ghost of Tsushima de Sucker Punch Productions.

Ces trois titres n’ont pas de date de sortie fixe, mais ils pourraient également être commercialisés dans une version intergénérationnelle, compatible à la fois avec la PS4 et la PS5. Sony ne semble pas décidé à communiquer sur la future PlayStation 5, puisque le constructeur japonais ne sera pas présent lors de l’E3 2019. Néanmoins, il abordera peut-être enfin la question lors du PSX 2019 (PlayStation Experience), qui devrait se tenir en décembre.

 

ENFIN LA RÉTROCOMPATIBILITÉ AVEC LES JEUX DES ANCIENNES CONSOLES

On peut espérer une sortie pour la PlayStation 5 en fin d’année 2020. Puisque développer un jeu vidéo est un processus assez long, tous les grands studios devraient bientôt connaître sa fiche technique. Les premières fuites d’informations pourraient donc être révélées dès cet été. Parmi elles, on peut facilement suspecter la prise en charge de la rétrocompatibilité. En effet, l’un des plus gros scandales autour de la sortie de la PS4 concernait l’absence de rétrocompatibilité avec la PS3.

Ainsi, les propriétaires de PlayStation 3, en achetant une PlayStation 4 et ses accessoires, ne pouvaient pas déplacer leur bibliothèque de jeux vers leur nouvelle console ! Le constructeur japonais a expliqué que c’était dû à la différence d’architecture entre les systèmes des deux consoles, très différentes sur le plan matériel et logiciel. Néanmoins, ce tollé semble avoir servi de leçon à Sony puisque la société nippone aurait déposé des brevets suggérant que la PS5 sera rétrocompatible avec les jeux de la PlayStation 4, mais aussi avec les titres des PS1, PS2 et PS3 !

 

UN PROCESSEUR PLUS PUISSANT POUR RATTRAPER LES ORDINATEURS GAMING

Quant au processeur, bien que Sony se soit aligné sur le matériel bas de gamme des ordinateurs, cela lui porte finalement préjudice. Certes, la standardisation du matériel est un avantage pour les studios de développement, qui peuvent alors proposer des jeux vidéo multi-plateforme plus facilement. Néanmoins, les processeurs à faible consommation d’énergie de la PlayStation 4 ne permettent pas à la console d’afficher plus de 30 images par seconde, ce qui est une très faible performance comparée à la puissance des ordinateurs « gaming ».

Alors, Sony devrait opter pour un CPU plus puissant. Cependant, la marge de manœuvre est fine avec la technologie actuelle, surtout pour conserver un prix proche des 400 dollars (350 euros). Les analystes de Digital Foundry ont prédit l’an dernier que la PS5 proposerait un processeur boosté autour de la micro-architecture Zen de la marque AMD, afin de fournir des performances similaires aux ordinateurs de bureau, pour un prix total inférieur à 500 dollars (440 euros).

On peut donc s’attendre à la sortie d’une PlayStation 5 d’ici deux ans, accompagnée de jeux vidéo majeurs pour solidifier sa bibliothèque d’exclusivités et verrouiller les joueurs dans la plateforme de Sony. Bien sûr, ces jeux devraient être extrêmement impressionnants et particulièrement fluides, notamment grâce aux efforts concentrés sur les mises à jour du processeur. Et après la prise en charge des écrans 4K, ce sera probablement au tour des écrans 8K !

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de