2. Une flotte néerlandaise tomba face à la cavalerie française à cause d’une tempête

C’est étrange d’imaginer que des cavaliers, utilisant des chevaux comme moyen de locomotion et habitués à se battre sur la terre puissent s’emparer de plusieurs navires des marines, des combattants de la mer. C’est ce qui s’est pourtant passé le 23 janvier 1795, un jour hors du commun dans l’histoire de la guerre.


Une tempête empêcha une flotte néerlandaise d’arriver à sa destination et l’obligea à jeter l’ancre dans le détroit de Marsdiep, une île à côté de Texel, aux Pays-Bas. Cet incident se déroule en pleine Révolution française. Les Français ont eu vent de cet incident, et ont envoyé la cavalerie pour les capturer. Les Hollandais, les voyant venir, songèrent à détruire leurs navires pour ne pas les laisser aux mains des Français, mais se ravisèrent. Comme les révolutionnaires français avaient gagné la guerre, les Hollandais décidèrent de se rendre, mais à condition qu’on leur permette de rester sur leurs navires.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de