Bateau pris dans une tempête © Wikipedia / Siren-Com /  Creative Commons

6. L’Armada espagnole fut détruite par une tempête désastreuse lorsqu’elle a voulu envahir la Grande-Bretagne

Le roi d’Espagne, Philippe II, ne tolérait plus le protestantisme de la reine Élisabeth et voulait introniser une reine qui serait catholique, suivant les préceptes du Vatican. Afin de concrétiser son plan, il envoya 130 navires portant 30 000 soldats, en Flandre, pour l’invasion. Contre toute attente, les Britanniques eurent vent de ce projet et décidèrent de les prendre par surprise au large de Plymouth. Les Espagnols et les Britanniques se sont affrontés à plusieurs reprises, mais le nombre de victoires était équitable.


Toutefois, la Grande-Bretagne est sortie victorieuse grâce à l’intervention d’une tempête ayant dérouté les navires des Espagnols et les coulant dans l’océan. Les Flandres ont décidé d’abdiquer et de retourner en Espagne suite aux menaces de maladies et de faibles ressources causées par la tempête. Mais même durant leur retrait, la nature s’est déchaînée et seuls 60 des 130 navires de départ sont rentrés en Espagne.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de