1. Une tempête imprévisible causa l’abandon de la première bataille de Fort Fisher

Les troupes de l’Union sous le commandement du major général Benjamin Butler et du contre-amiral David D. Porter tentèrent de capturer Fort Fisher des Confédérés, du 23 au 27 décembre 1864. En ce temps, mis à part Wilmington, tous les ports confédérés étaient sous le contrôle de l’Union. Mais une forte tempête empêcha la flotte de naviguer et l’assaut dut être retardé. Le 19 décembre, ils ont réussi à atteindre Fort Fisher. Cependant, le général Butler et ses hommes ont dû se retirer rapidement en raison d’une forte tempête imminente.

Ils sont tout de même revenus à la charge le 23 décembre, une fois que la tempête s’était dissipée, mais le général craignait que leur attaque ne soit plus une surprise pour l’ennemi. Il a ordonné à ses hommes de battre en retraite une fois qu’il apprit qu’une autre tempête se préparait et que le fort était bien gardé par l’unité du major général confédéré Robert Hoke. On peut dire que cette fois, la nature a vraiment essayé de faire de son mieux pour protéger Fort Fisher, mais il a quand même été capturé par une force de l’Union, la semaine suivante.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de