Excitation et stress sont les deux mots qui pourraient définir ce qu’il ressent lorsqu’il photographie ces volcans en éruption. “Vous vous trouvez devant une chose qui ne prend pas en compte ce qui se tient devant elle et qui peut vous détruire littéralement à tout instant donc il faut avoir un certain sang froid avant de ne serait-ce que bouger pour prendre une photo.” a-t-il confié à My Modern Met.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de