Livioandronico2013 / Creative Commons

Prisée par les amateurs d’art du monde entier, la Villa Farnese est un véritable joyau d’architecture italien. Paré d’escaliers spectaculaires, de fresques sublimes et de jardins à couper le souffle, il est l’un des exemples les plus caractéristiques de l’architecture pendant la Renaissance italienne du XVIe siècle. Situé dans le Latium, il est niché dans les pentes boisées des monts Cimins, à proximité du lac de Vico.

Initiée en 1504 par Alessandro Farnese, issu de l’influente famille Farnese et futur pape Paul III, elle fut, à ses prémices, le fruit de l’imagination de deux des plus grands architectes de l’époque : Antonio da Sangallo le Jeune et Baldassare Peruzzi. À la mort du pape, c’est son petit-fils, l’éponyme Alessandro Farnese, qui reprit le projet de la construction du site dans la seconde moitié du XVIe siècle et le confia à un architecte phare de l’époque : Giacomo Barozzi da Vignola.

Lors de cette intervention, le plan pentagonal de l’ensemble a été préservé, mais la cour intérieure, autrefois pentagonale également, fut modifiée pour adopter une forme plus circulaire et plus accueillante. C’est également à cette époque que le bâtiment, qui avait jusqu’alors une fonction de forteresse défensive, se transforme en demeure aristocratique dans laquelle Alessandro Farnese le Jeune se retire lorsque sa famille perd la faveur du pape d’alors, Paul IV.

Pendant ce temps, la commune bénéficie également de changements importants, et connaît notamment l’ajout d’un longue route qui traverse la ville et mène directement aux portes de la villa.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de