Un bar aux Folies Bergère, Edouard Manet

7. 1875 : L’impressionnant impressionniste

En 1874, Manet peint ses premières toiles impressionnistes en plein air à Gennevilliers et à Argenteuil. Il est convié à la première exposition impressionniste, organisée par Nadar, mais décline cette invitation, ainsi que les sept propositions qui suivirent. Malgré son appartenance au mouvement, Manet tenait à rester fidèle au salon et à conserver sa place dans le milieu artistique traditionnel. Comme beaucoup de ses oeuvres, le personnage de Manet réconciliait les contraires, entre haute bourgeoisie et bas-fonds de Paris, entre conventions et radicalité.

Un an plus tard, il expose Argenteuil au Salon, une pièce abondamment relayée par la presse, au point qu’elle l’érige en chef de file des impressionnistes. Alors que le Salon refuse ses nouvelles toiles en 1876, Manet transforme son atelier en exposition pour y dévoiler notamment Olympia.

Manet essuie de nouveaux refus. En 1877, Nana est refusée au Salon, décidément réticent aux portraits de prostituées. C’est le marchand Giroux qui exposera la toile et lui permettra d’avoir un grand succès. Les critiques sont de plus en plus élogieuses sur les nouveaux tableaux de Manet qui arrivent au Salon. Cependant, la santé de l’artiste décline et celui-ci se retire à la campagne.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de