Lili Boulanger, une vie trop courte

Soeur cadette de Nadia, Lili Boulanger est née à Paris en 1893. Précoce, elle déchiffre à 6 ans des mélodies au piano, notamment celles de Gabriel Fauré (décidément important pour les 2 soeurs). En 1913, alors qu’elle est âgée de seulement 19 ans, elle remporte le prix de Rome à l’unanimité avec sa cantate Faust et Hélène. Elle est la première femme et également l’une des plus jeunes lauréates. Elle compose la plus grande partie de son oeuvre à la Villa Médicis, mais la Première Guerre mondiale l’oblige à retourner à Paris. De santé fragile, elle meurt en 1918 de la tuberculose, alors qu’elle n’a que 24 ans. Sur son lit de mort, elle dicte à sa soeur le Pie Jesu, sa dernière oeuvre, que nous vous proposons d’écouter.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de