Les chevaux reconnaissent vos expressions faciales et s’en souviennent

Les chevaux, nos fidèles destriers que nous élevons depuis la nuit des temps et qui ont réussi à maintenir une place privilégiée dans nos vies, se révèlent être des animaux particulièrement intelligents. Une récente étude a prouvé que les chevaux étaient capables de reconnaître les expressions faciales des humains qu’ils rencontrent et de s’en souvenir.

LES CHEVAUX, CES ANIMAUX TRÈS INTELLIGENTS

On le savait déjà, le cheval est un animal extrêmement intelligent. Il y a quelques années, au début du XXe siècle, une expérience a été faite montrant un cheval capable de résoudre des problèmes mathématiques simple en donnant sa réponse par de simples coups de sabot sur le sol. S’il se trouve que le cheval ne faisait que répondre à des indices laissés par son dresseur, il n’en reste pas moins que cet animal est capable d’une grande capacité d’apprentissage.

Leanne Proops, doctoresse en psychologie à l’Université de Portsmouth et qui s’intéresse de près aux comportements sociaux des animaux, a voulu aller plus loin dans les expériences avec les chevaux et a réussi à prouver en 2016 que les chevaux manifestaient des comportements différents face à des photos de personnes arborant différentes expressions allant de la joie à la colère. Aujourd’hui, ils ont poussé la recherche plus loin en étudiant la capacité mémorielle des chevaux concernant ces mêmes expressions.

UNE ETUDE MENÉE RIGOUREUSEMENT

Leur façon de procéder est en fait très simple. Ils ont montré aux chevaux des photographies de personnes arborant différentes expressions, que ce soit de la joie ou de la colère. Quelques heures après, le modèle apparaissait devant le cheval, arborant une expression neutre pour ne pas fausser son jugement.

De cette expérience résultent les points suivants : les chevaux semblent préférer regarder les personnes arborant une expression positive avec leur oeil droit et utiliser l’oeil gauche pour les personnes ayant une expression négative. Un comportement changeant en fonction des photos des modèles a également été observé. Les chevaux étaient plus stressés et agités face à une personne dont ils avaient vu une expression négative avant, alors que pour les autres ils étaient plus calmes et regardaient plus volontiers les modèles.

LES CHEVAUX, DES ANIMAUX SOCIAUX

Il semble donc que les chevaux soient capables de se forger une opinion sur les personnes qui se tiennent devant eux en fonction de l’expression qu’ils arboraient la première fois qu’il les voient. Si les chevaux sont les premiers animaux sur lesquels on peut observer la naissance d’une opinion basée sur la première impression, ils ne sont toutefois pas les seuls à solliciter leurs émotions envers les humains en se basant sur leur vécu. En effet, les corbeaux sont capables de détester pendant des années les personnes ayant eu un comportement agressif envers eux mais aussi d’entrainer les autres corbeaux à ne pas les aimer.

Selon Frans de Waal, primatologue et éthologue néerlandais, les chevaux auraient une telle capacité émotionnelle car à l’état sauvage, ils arborent facilement plusieurs expressions lorsqu’ils souhaitent communiquer entre eux (encore plus que ce qu’il a pu observer chez les primates), il n’est donc pas anormal de voir qu’ils prêtent une attention particulière aux expressions des personnes qui les entourent. Il ajoute d’ailleurs que les chevaux qui vivent constamment entourés d’humains auraient plus de facilité à cerner nos expressions et leurs significations.


Tokyo est la ville la plus peuplée du monde. En 2016, elle compte plus de 42 millions d’habitants

— @DailyGeekShow