— lunamarina / Shutterstock.com

Des plongeurs ont découvert un canoë en bois utilisé par les anciens Mayas dans une grotte sous-marine du sud du Mexique. Quasi intacte, l’embarcation aurait plus de 1 000 ans.

Une trouvaille archéologique rare

L’extraordinaire trouvaille a été réalisée dans l’un des milliers de cénotes (essentiellement des gouffres remplis d’eau douce) parsemant la péninsule du Yucatán, actuellement menacée par un projet ferroviaire controversé. Le train maya est censé relier les États les plus pauvres du sud du Mexique aux régions les plus riches et promouvoir le tourisme mais ses détracteurs, parmi lesquels figurent d’éminentes personnalités autochtones, estiment que le nouveau chemin de fer fera plus de mal que de bien, menaçant potentiellement des centaines, voire des milliers de sites archéologiques.

En plongeant dans le cénote, les archéologues ont repéré une cavité à environ 4,5 mètres sous la surface, à l’intérieur de laquelle se trouvait le canoë. L’exploration d’un ancien puits et d’une vallée profonde voisine a conduit à la découverte de peintures murales, d’une lame cérémonielle et de fragments d’une quarantaine de poteries ayant probablement été intentionnellement brisées.

Selon les chercheurs de l’Institut d’anthropologie et d’histoire (INAH) du Mexique, la présence de tels artefacts suggère que le canoë était probablement utilisé pour transporter l’eau du cénote, situé près des ruines de Chichén Itzá, ainsi que dans le cadre d’activités rituelles.

Mesurant un peu plus d’1,6 mètre de long pour 80 centimètres de large, le canoë remonterait de 830 à 950 de notre ère, selon les analyses préliminaires. Un échantillon a été envoyé à l’université de la Sorbonne, où des scientifiques effectueront prochainement une analyse dendrochronologique (méthode impliquant le comptage des cernes des arbres ayant récemment confirmé la présence précoce des Vikings sur le continent américain) afin d’offrir une datation plus précise.

Des répliques de l’embarcation à échelle réelle

Selon l’INAH, un modèle tridimensionnel du canoë est actuellement en cours de réalisation. Celui-ci sera prochainement publié afin de faciliter la poursuite des recherches et la fabrication de répliques de l’embarcation à échelle réelle.

Si la datation actuelle est confirmée, cela signifierait que le canoë a été utilisé très près de l’apogée de la civilisation maya. Durant cette époque marquée par d’importantes réalisations dans les domaines des mathématiques et de l’art, il existait des dizaines de villes dans le sud du Mexique et en Amérique centrale, abritant jusqu’à dix millions de personnes.

La découverte de l’embarcation maya intervient quelques jours seulement après celle de plusieurs centaines d’anciens sites cérémoniels dans le sud du Mexique.

COMMENTEZ

avatar
  S’abonner  
Notifier de