Face à la barbarie, les dessinateurs du monde entier répondent à l’horreur de l’attentat de Nice

La France s’éveille morose et abattue ce triste matin du 15 juillet 2016. Nice, la « capitale azuréenne » a été touchée en plein coeur par un attentat meurtrier. La solidarité se met en oeuvre et de beaux dessins viennent mettre du baume au coeur…

Dans Dimanches d’août, Patrick Modiano a écrit « Nice, son ciel bleu, ses immeubles clairs aux allures de gigantesques pâtisseries ou de paquebots, ses rues désertes et ensoleillées du dimanche, nos ombres sur le trottoir, les palmiers et la Promenade des Anglais, tout ce décor glissait, en transparence. » La beauté décrite s’est retrouvée entachée en ce soir de fête nationale. Pour apaiser la douleur de la tragédie, de nombreux artistes n’ont pas tardé à exprimer leur soutien sur les réseaux sociaux. Tendres ou cruels, ces dessins montrent un monde uni face aux grandes tragédies de notre siècle.

 

Comme pour chacun de ces événements qui ne cessent de se répéter, le célèbre créateur Jean-Charles de Castelbajac offre des dessins naïfs, délicats et sensibles.

 

De nombreux graphistes ont également souhaité rendre hommage aux victimes grâce à leur talent.

 

Cette dessinatrice et lectrice du quotidien Le Monde a tenu à mettre son émotion en dessin à travers une oeuvre aquarelle, où le rouge de notre drapeau coule comme une trainée de sang.

 

De grands noms du dessin, à l’instar de Plantu ou Louison, ont également empoigné leurs crayons pour appeler à la paix, pour partager un moment de communion dans la tragédie.

 

D’autres caricaturistes, comme le Québécois Guy Badeaux, ont choisi d’exprimer le choc et la brutalité de l’attentat, un moyen de montrer qu’il faut, malgré tout, ne pas faiblir.

 

Des artistes du monde entier ont également laissé aller leur créativité pour évacuer l’émotion et témoigner de leur solidarité avec la France.

Une photo publiée par ♠️Karim (@karim_01) le

A la rédaction, nous sommes profondément émus par ces terribles attentats. Toutes nos pensées vont aux familles endeuillées, mais aussi à tous les blessés. La France doit rester unie et debout dans ces moments difficiles. N’oubliez pas que malgré tout : la vie reste belle.


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux