Another

L’influence gothique, associée aux tonalités rouges et noires, donne à l’opening d’Another une ambiance lugubre très réussie. La présence des corbeaux, ces charognards qui se repaissent de cadavres, nous indiquent que les tragédies ne sont pas près de s’arrêter, et cet œil qui n’arrête pas de nous fixer nous rappelle sans cesse que nous ne voyons pas ce qui se trame réellement. Les éléments du décor, que ce soient l’ascenseur, les lumières ou encore les lambeaux de tissu, s’agitent au rythme de la musique : le danger vient-il de ces éléments anodins du quotidien ? De simples poupées deviennent inquiétantes ; peut-être parce qu’elles nous renvoient à notre condition humaine, si fragile et impuissante face au destin ?

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de