Higurashi no Naku Koro Ni

Cet opening combine des éléments colorés et mignons avec des éléments beaucoup plus glauques, exactement comme dans l’anime, et c’est là ce qui fait tout son charme. Une sensation visuelle étrange est renforcée par la musique, à la fois belle et dérangeante dans ses sonorités. Les fleurs, pleines de vie, symboles de beauté et d’innocence, sont à l’image des héros : elles finissent par tomber, de même que la flamme de la bougie s’éteint. La scène prend ensuite un côté plus psychédélique, et la violence envahit progressivement l’écran. Les enfants sont envahis par la haine et la folie, et la dernière image ne laisse présager qu’une chose : sous ses apparences tranquilles, le village d’Hinamizawa cache de bien sombres secrets.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de