Death Note (opening 1)

Le premier opening de Death Note est devenu, à l’image de l’anime, culte. Il reprend toute l’allégorie christique et accorde une place importante à la symbolique des couleurs. Les yeux de Light rouges symbolisent ainsi le monstre qu’il devient lentement en raison de la violence intense provoquée par le Death Note. Rejoint par l’ombre de Ryuk, qui lui fait comme des ailes monstrueuses, Light devient alors une sorte de sous-Lucifer, qui rejette l’autorité pour devenir un nouveau Dieu. Ce faisant, il cède à la tentation en mangeant la pomme de la connaissance et du péché, qui représente la cahier de la mort, mais reste néanmoins enchaîné. Light se voit comme un dieu, mais son ombre montre toujours à quel point son idéologie est fragile et contradictoire. Alors qu’il est obsédé par son combat contre L, l’humanité de Light se brise petit à petit…

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de