12 955 personnes connectées

Revivez la libération de Paris à travers ces clichés des années 1940 juxtaposés à la réalité d’aujourd’hui

Redécouvrez le Paris des années 1940, grâce à la superposition de photographies d’époque et d’aujourd’hui. À travers ces clichés, mis en scène par le directeur artistique Julien Knez, vous pourrez visualiser l’évolution et les changements qui ont eu lieu dans la capitale depuis la fin de l’occupation nazie, mais également revivre les moments héroïques de la libération de Paris.

Paris-Liberation-1944-ConcordeCamion

Pour fêter les 71 ans de la libération de Paris en 1944, Julien Knez a eu une fabuleuse idée, superposer des cartes postales anciennes à des images actuelles de la capitale ; en tout 50 photos qui nous rappellent à quoi ressemblait Paris le siècle dernier. Il est parti à la recherche des mêmes lieux photographiés sur les cartes postales 70 ans plus tôt par des anonymes ou des photographes connus tels que Robert Doisneau ou Henri Cartier-Bresson pour les mettre en scène et le résultat est on ne peut plus bluffant, on se croirait presque de retour à l’époque. « J’ai cherché des clichés d’époque dans de vieux livres, des magazines, ainsi que sur eBay où de nombreux documents apparaissent. Ce fut une expérience assez émouvante, une sorte de prise de conscience de cet événement historique », raconte-t-il sur son site.

Métro Bastille. Des infirmiers improvisent un poste de secours dans une bouche de métro pour soigner les blessés des combats de rues.

Des infirmiers improvisent un poste de secours dans une bouche de métro pour soigner les blessés des combats de rue.

 

Métro Belleville. Photo de Robert Doisneau

Belleville, photo de Robert Doisneau

 

Rue de la Huchette. Madame Briant, boulangère du Quartier latin. Photo de Pierre Roughol

Madame Briant , boulangère du Quartier Latin Photo de Pierre Roughol

 

Rue de Castiglione. Le 25 août 1944

Rue de Castiglione le 25 Août 1944

 

Rue de Castiglione. Le 25 août 1944, photo par Marcel Cerf

Paris-Liberation-1944-Castiglione6

 

Place de la Concorde. Les passants inspectent l’épave d’un tank allemand devant l’entrée du jardin des Tuileries.

Les passants inspectent l’épave d’un tank allemand devant l’entrée du jardin des Tuileries.

 

Théâtre du Châtelet. Troupes du général Leclerc face au théâtre de la Ville immortalisées par Roger-Viollet.

Troupes du General Leclerc face au théâtre de la Ville immortalisés par Roger-Viollet.

 

Rue de Castiglione. Deux Parisiennes (puis un jeune garçon) prennent la pose aux côtés de deux Américains sur un tank allemand.

Rue de Castiglione. Deux parisiennes (puis un jeune garçon) prennent la pose aux côtés de deux américains sur un tank allemand.

 

Champs-Elysées. Le 26 août 1944. Le général de Gaulle précédé par quatre chars de la 2e D.B. descend à pied les Champs-Elysées. Paris est en fête.

Paris-Liberation-1944-DeGaulleChamps2

 

Place Saint-Michel. La barricade de la rue de la Huchette devant la librairie Gibert Jeune d’aujourd’hui.

Place St Michel. La barricade de la rue de la Huchette devant la librairie Gibert Jeune d’aujourd’hui.

 

Rue du Mail. Au coeur du IIe, des FFI posent devant un véhicule pris aux Allemands au 29 rue du Mail. Photo Jean Roubier.

Rue du Mail. Au coeur du IIème, des FFI posent devant un véhicule pris aux allemands au 29 rue du Mail. Photo Jean Roubier.

 

Rue de la Huchette. Les Parisiens en armes posent devant l’objectif de Robert Doisneau.

Rue de la Huchette. Les parisiens en armes posent devant l’objectif de Robert Doisneau.

 

Hôtel de Ville. On lève le poing de la victoire aux fenêtres de l’Hôtel de Ville. L’ennemi est en fuite !

Hôtel de ville. On lève le poing de la victoire aux fenêtres de l’Hôtel de Ville. L’ennemi est en fuite !

 

Musée d’Orsay. Une traction des F.F.I sur le quai des Tuileries surveille les toits de Paris où des tireurs isolés (allemands et collabos) sèment la panique.

Musée d'Orsay. Une traction des F.F.I sur le quai des Tuileries surveille les toits de Paris où des tireurs isolés (allemands et collabos) sèment la panique.

 

Pont Neuf. 23 août 1944. Barricade sur le pont Neuf photographiée par Roger-Viollet.

Pont Neuf. 23 août 1944. Barricade sur le Pont-Neuf photographiée par Roger-Viollet.

 

Notre-Dame de Paris. À deux pas de Notre-Dame et de la place Saint-Michel, FFI, policiers et Parisiens se préparent à combattre et posent pour le photographe.

À deux pas de Notre-Dame et de la Place St Michel, FFI , policiers et parisiens se préparent à combattre et posent pour le photographe.

 

Tour d’Auvergne. Jeunes et vieux mettent la main à la pâte pour monter une barricade à l’angle de la rue de la Tour d’Auvergne (9e).

Jeunes et vieux mettent la main à la pâte pour monter une barricade à l’angle de la rue de la Tour d’Auvergne (9e)

 

Le Louvre. Le 25 août 1944 on tire des toits sur la foule et sur les Américains près de la statue de Jeanne d’Arc !

25 août 1944. Près du Louvre. On tire des toits, sur la foule, et sur les américains près de la statue de Jeanne d’Arc !

 

Place de la République. Des Parisiens se protégeant des tirs de collaborateurs ou d’Allemands isolés. Photo : Roger-Viollet.

Place de la République. Des Parisiens se protégeant des tirs de collaborateurs ou d’allemands isolés. Photo : Roger-Viollet.

 

Le Sénat. Le Palais du Sénat est libéré en fin d’après-midi le 25 août 1944 par l’action conjuguée de la 2e DB et des FFI. Photo : Roger-Viollet.

Le Palais du Sénat est libéré en fin d’après-midi le 25 août 1944 par l’action conjuguée de la 2ème DB et des FFI. Photo Roger-Viollet.

 

Saint-Michel. Le 25 août 1944 la 2e division blindée du général Leclerc roule sur le boulevard Saint-Michel (ici devant la Sorbonne).

25 août 1944. LA 2e division blindée du général Leclerc roule sur le boulevard St Michel (ici devant la Sorbonne)

 

La place Saint-Michel. La bataille fait rage dans les rues du Quartier latin, un véhicule brûle à côté de la fontaine Saint-Michel devant l’objectif de Robert Doisneau.23 août 1944. La bataille fait rage dans les rues du quartier Latin, un véhicule brûle à côté de la fontaine Saint-Michel devant l’objectif de Robert Doisneau

Avec ces 50 clichés, Julien Knez fait un bel hommage pour la commémoration de la libération de Paris. À la rédaction, on a adoré faire un petit plongeon dans l’histoire de la capitale. Pour en savoir davantage sur le travail de ce directeur artistique, n’hésitez pas à vous rendre sur son blog Golem13. Et vous, quelle est la photographie qui vous a le plus surpris ?