12 190 personnes connectées

33 faits fascinants sur les prédateurs les plus redoutables de la planète

Maîtres de la chaîne alimentaire, les grands prédateurs sont de véritables machines à survie. Des tigres aux crocodiles, nous vous dévoilons 33 faits fascinants sur ces animaux incroyables. 

 

Les guépards

Guépard_courtLes guépards, connus pour être les prédateurs les plus rapides de la planète, ne peuvent maintenir leur vitesse de pointe que quelques secondes.

Environ 60 % de leurs chasses finissent en échec, c’est l’une des raisons pour lesquelles 90 % de petits guépards n’atteignent pas l’âge de 2 ans.

Ces derniers n’hésitent pas à surprendre leur proie par derrière pour être sûrs de l’atteindre.

 

Les crocodiles

Crocodiles_américainsLes crocodiles du Nil peuvent s’abstenir de manger durant une année, attendant les oiseaux migrateurs pour retourner sur leur zone de chasse.

Étant incapables de mâcher, ils s’entraident afin de réduire les carcasses de leurs proies en petits morceaux, les rendant plus facilement comestibles pour eux.

Les ours polaires

Ours_blanc

Les ours polaires mangent deux tiers de leur nourriture annuelle lors du printemps.

Seulement 1 chasse sur 20 rencontre du succès pour les ours polaires lors des périodes les plus chaudes de l’année car la glace, qui leur est essentielle pour chasser le phoque, fond.

La quantité de graisse pouvant être contenue dans un petit seau, soit 100 000 calories, peut permettre à ces ours de survivre une semaine.

 

Le tigre

Un tigre via Shutterstock
Un tigre via Shutterstock

Le tigre est le plus grand prédateur forestier de la Terre. Il peut peser jusqu’à 200 kilos.

Ils utilisent l’obscurité et les bruits de la forêt pour mieux pister et se cacher de leur proie.

 

Le caméléon

Caméléon de Parson
Caméléon de Parson

Le caméléon de Parson possède une langue aussi longue que le reste de son corps.

 

La mante religieuse

2Mante_religieuse
Il faut à l’Homme dix fois plus de temps pour cligner des yeux qu’une mante religieuse pour s’emparer d’un objet.

C’est le seul insecte capable de voir en 3D.

 

L’araignée Caerostris darwini

L’araignée Caerostris darwini, pourtant très petite, peut produire près de 25 mètres de toile.

La toile produite par cette espèce d’araignée est la fibre naturelle la plus résistante de la planète. Cette matière est plus résistante que de l’acier.

 

L’araignée Portia

2Araignée_portia

Cette espèce d’araignée peut sauter jusqu’à cinquante fois la longueur de son propre corps.

Celle-ci peut aussi manger des araignées mesurant trois fois sa taille.

 

Les Harpies féroces

2Harpie-féroce
Harpie féroce

Les Harpies féroces, qui possèdent des serres aussi longues que des griffes d’ours et une envergure de deux mètres les ailes déployées, peuvent soulever jusqu’à 70 % de leur poids. Aussi, elles se nourrissent parfois de paresseux et de singes.

Leurs petits sont pris en charge très longtemps par leurs parents. On estime que les Harpies nourrissent leurs petits pendant deux ans, principalement de paresseux et de singes.

Si en grandissant le poussin ne sait pas chasser de lui-même, les parents peuvent être amenés à le tuer pour élever un autre poussin plus tard. Notons que cela peut se produire après des années de cohabitation entre les parents et le poussin.

 

La Zorille du Cap

Zorille_cap

Les Zorilles du Cap ont plus de cinquante proies connues à ce jour, dont les scorpions (leur organisme étant immunisé contre leur venin) et les œufs d’autruches.

 

Les loups d’Abyssinie

Loup_Abyssinie
Loup d’Abyssinie

Afin de débusquer leurs proies, principalement des rongeurs, les loups vont souffler dans les trous où ils se cachent afin de les déloger.

 

La baleine bleue

Baleine_bleue

La baleine bleue est le plus gros animal connu sur Terre puisque celle-ci pèse près de 200 tonnes.

Étant très endurantes, celles-ci peuvent traverser 100 miles, soit 160,9 kilomètres, en un jour. Elles peuvent maintenir ce rythme durant plusieurs semaines.

Ouvrir leur bouche représente un tel effort pour les baleines que celles-ci ne le font que lorsqu’elles chassent, principalement du krill, qui représente leur nourriture principale. Elles veillent d’ailleurs à les chasser par groupes afin de s’économiser.

 

Les dauphins

Dauphin à long bec
Dauphin à long bec

Les dauphins à long bec assomment leurs proies grâce à de puissantes ondes sonores avant de les manger.

Les Grands dauphins ne peuvent chasser que durant trois heures lors de la marée basse, lorsque les vasières abritant de petits poissons sont exposées à l’air libre.

Ils conduisent en groupe leurs proies vers les rives, puis s’y échouent eux-mêmes temporairement pour les manger.

 

Les rascasses

Rascasse
Rascasse

Les rayures des rascasses confondent leurs proies de sorte à ce qu’elles ne puissent pas déterminer à quelle distance elles se trouvent.

 

La pieuvre Abdopus

3pieuvre_abdopus
Pieuvre Abdopus

La pieuvre Abdopus est la seule espèce de poulpe pouvant se déplacer sur la terre ferme. Pour ce faire, elle utilise ses nombreuses ventouses pour s’accrocher au sol et ramper.

 

Les ours bruns

Ours_grimpe

Les ours ont un odorat 2 000 fois plus évolué que le nôtre, ce qui leur permet, entre autres, de détecter leurs proies jusqu’au fond des mers.

90 % de l’alimentation annuelle des ours bruns se fait lors de la période de migration des saumons. Présents en Amérique du Nord, il est important de noter que ce sont les plus gros ours du territoire.

 

L’Homme

Lions_cagePlus de 75 % de la population des grands prédateurs est en déclin, principalement à cause de l’influence qu’exerce l’Homme sur la planète.

Vous l’aurez compris, le prédateur le plus redoutable reste finalement l’Homme. Dans tous les cas, à la rédaction, on en a appris beaucoup sur ces animaux que nous croyons connaître et qui nous cachent encore bien des secrets. Pour en apprendre plus, venez découvrir quels prédateurs font le plus de victimes au sein du règne animal.

Ces articles vont vous plaire

500 millions de tweets sont envoyés chaque jour.

— Twitter