― Ryan Janssens – Shutterstock.com

Le mot tsunami vient du japonais et signifie littéralement « vague de port ». Les tsunamis sont produits par des séismes, des glissements de terrain ou des éruptions volcaniques sous-marines, provoquant ainsi d’énormes vagues qui, lorsqu’elles atteignent les côtes, peuvent s’avérer destructrices, comme cela fut le cas en 2004. Mais saviez-vous que ces vagues peuvent atteindre une vitesse maximale de 800 km/h ?

Nous avons tous en mémoire le tsunami du 26 décembre 2004. En effet, il est resté tristement célèbre à cause des dégâts qu’il a causés, entre autres au Sri Lanka, en Indonésie, en Thaïlande, etc. Mais aussi à cause du bilan humain : 250 000 personnes. Encore aujourd’hui, il reste le tsunami le plus grave de toute l’histoire.

Si ce tsunami a été aussi dévastateur, c’est parce que les vagues ont pu traverser l’océan Indien à 800 km/h. La vitesse maximale des vagues d’un tsunami. Cependant, les vagues peuvent atteindre cette vitesse uniquement en pleine mer. Lorsqu’elles arrivent sur les côtes où la profondeur est moins importante, leur vitesse diminue.

Mais les vagues gagnent en hauteur. Elles peuvent donc atteindre 30 mètres, voire 50 mètres de hauteur en arrivant sur les côtes. Par ailleurs, en 1958, une vague d’un tsunami aurait atteint 524 mètres, à Lituya Bay en Alaska.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de