À la suite de son suicide en 1986, la gestion et la rénovation du site ont été confiées à la Société de préservation Pasaquan, l’université de Colombus et à la Kohler Foundation du Wisconsin, qui luttèrent ensemble pour préserver ce lieu pittoresque et coloré abritant une vision du monde résolument unique.

Aujourd’hui encore, les touristes et passants sont nombreux à marquer l’arrêt pour admirer les pagodes, totems et sanctuaires mystiques qui s’y trouvent, ignorant souvent la vision singulière qui donna naissance à ce lieu unique en son genre.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de