— robypangy / Shutterstock.com

L’Italie fait partie des pays les plus visités au monde. Cela s’explique par le fait que ce pays a un charme inégalable constitué de magnifiques plages, de vignobles à perte de vue, une campagne verdoyante et un grand nombre de monuments historiques d’une splendeur intemporelle. Parmi ces monuments, nous avons la Torre Astura, trésor souvent méconnu des touristes. 

La Torre Astura (ou tour Astura en français) est une tour côtière fortifiée située sur le territoire de la ville de Nettuno, dans la province de Rome, à une dizaine de kilomètres au sud-est de la ville. La Torre Astura et ses alentours sont l’un des rares endroits de la côte de Latium à avoir gardé son charme passé, dans la mesure où il s’agit d’une zone militaire où le développement urbain n’est pas autorisé.

L’histoire de la Torre Astura

À l’époque médiévale, la Torre Astura était un lieu habité et le site d’un ancien port romain dans la partie orientale du complexe. En fait, il est possible de reconnaître les deux piliers du port artificiel quand on visite les lieux. Près de la côte, même aujourd’hui, nous pouvons admirer les fantastiques vestiges de l’étang à poissons d’environ 15 000 mètres carrés. Notons qu’à cette époque, la forteresse n’existait pas encore.

Construite à la fin du XIIe siècle par la famille Frangipane, la tour a son lot d’histoires et de légendes. Certains disent que Conrad de Hohenstaufen, roi de Sicile, s’est réfugié dans cette forteresse pentagonale en 1268, avant d’être décapité par Charles d’Anjou, roi de Naples, plus tard cette même année. L’histoire raconte que le roi Conrad a été trahi par son hôte, John Frangipane, seigneur de la région à l’époque.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de