© 三猎 / Wikimedia Commons

La dynastie Han occupe une grande place dans l’histoire de la Chine. Certains la considèrent même comme étant l’âge d’or de l’histoire de Chine. Cette dynastie s’était d’ailleurs démarquée par ses empereurs, dont Liu He. Durant son règne, il était connu sous le nom de Yuanping.

Liu He était autrefois un dirigeant de Changyi, une ville de la province du Shandong en Chine. Plus tard, il a été couronné empereur par le ministre Huo Guang en l’an 74 avant J.-C. Cependant, Liu He a ensuite été banni du palais. Il a alors vécu en exil en tant que roturier. Il est même décédé dans cette situation au début de la trentaine en l’an 59 avant J.-C. A sa mort, il a laissé 16 femmes pour veuves et 22 enfants orphelins.

La tombe de Liu He, un vrai coffre à trésor

L’empereur a été enterré dans la tombe du marquis de Haihun. Sa sépulture se situe dans la partie nord du Xinjian dans le Jiangxi. C’est en 2011 que les archéologues ont découvert sa tombe. Après des fouilles approfondies, ils ont mis au jour environ 20 000 artefacts. Sa tombe était la mieux conservée parmi celles des Hans découvertes jusqu’à maintenant. D’ailleurs, la tombe avait conservé l’intégralité de ses structures, notamment un système sacrificiel complet. Les archéologues ont affirmé que la tombe était remplie de reliques dont la majorité reflète tout le savoir-faire du Jiangxi.

Les artefacts étaient composés d’objets en or, en bronze et en jade. Les archéologues ont aussi découvert un écran de laque, qui s’était brisé, situé dans la chambre principale. Ils ont aussi déniché deux portraits. Après analyse, l’un des deux serait le plus ancien portait de Confucius découvert en Chine. Ils ont aussi découvert plus de 5 000 morceaux de lamelles de bambous confucéens. Leur présence indique qu’il y a 2 000 ans, l’enseignement de Confucius était très influent. Les archéologues ont aussi découvert parmi les lamelles, la version Qi des Analectes de Confucius. À savoir que cet artefact était déclaré perdu depuis environ 1 800 ans.

La tombe reflète l’histoire de toute une dynastie

La découverte de cette tombe a permis aux archéologues d’en savoir plus sur l’histoire de la dynastie. En effet, tous les trésors qui y ont été découverts démontrent que la dynastie Han était une vraie mine d’or. Le site contient même un char au sud du fleuve Yangtze composé de cinq véhicules tirés par des chevaux, chacun avec quatre chevaux sacrifiés.

Les analyses ont démontré que les propriétaires de ces chars étaient tous des personnes de haut rang dans la dynastie. Liu He était le descendant de l’empereur Wu. Son règne a marqué le début de la dynastie Han. D’ailleurs, la qualité de son règne était semblable au règne du premier empereur de la dynastie Qin.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments