La dépression est un trouble mental qui se présente souvent par un état dépressif très persistant. Elle se manifeste souvent par la perte d’intérêt pour tout type d’activité. La dépression est très néfaste car elle crée des effets négatifs dans la vie quotidienne. Elle peut avoir une source soit biologique, soit psychologique. Dans les deux cas, il existe un traitement pour la dépression.

Les activités physiques sont incontournables pour avoir une bonne santé

Généralement, les médecins prescrivent des médicaments aux personnes atteintes de dépression. Mais des études ont montré que le fait de pratiquer une activité physique permettait d’améliorer les fonctionnements cérébraux et de réduire le sentiment dépressif.

Il est prouvé que les exercices stimulent l’humeur, surtout pour les personnes qui sont atteintes d’un trouble dépressif majeur. De plus, pratiquer une heure d’activité physique par semaine permet de réduire les risques de retomber sur un autre épisode dépressif. Les activités physiques sont donc très rentables pour la santé physique mais aussi pour la santé mentale. Le chercheur Jacob Meyer de l’OWA State University affirme que la dépression se présente de différentes manières pour chaque individu.

Par exemple, chaque épisode commence par une perte d’intérêt pour la vie et est suivi par un état dépressif. Ce symptôme est plus connu sous le nom d’« anhédonie ». La dépression affecte donc les fonctions cognitives, et entraîne une perte de mémoire ainsi que la lenteur du traitement des activités.

— Thomas Andre Fure / Shutterstock.com

Une enquête a été conçue pour déterminer cette affirmation

Jacob Meyer a décidé de mener une expérimentation publiée dans la revue Psychology of Sport and Exercise. Pour cela, il a réuni 30 volontaires. Durant le test, les participants ont effectué une séance de vélo avec une vitesse moyennement intense puis une autre séance plus calme. Ils devaient aussi répondre à des questionnaires permettant d’évaluer leur humeur après chaque séance. À la moitié du cycle, les participants ont affirmé qu’ils ressentaient une amélioration de leur humeur, surtout après chaque entraînement. Cet état pouvait même durer jusqu’à 75 minutes. Mais après ces 75 minutes, le sentiment commençait à disparaître. Cependant, ce résultat est positif par rapport à ceux qui n’ont pas effectué d’exercices.

Les chercheurs affirment que cette expérience pourrait inciter les personnes dépressives à pratiquer des activités physiques. Pourtant, la dépression elle-même ne laisse pas de place à la motivation. Les personnes qui en sont atteintes doivent passer ce cap et cela constitue déjà une grande amélioration pour estomper l’anhédonie. D’autres études sont en cours pour mettre en avant d’autres traitements qui pourraient mettre fin à cette maladie.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments