La grotte sous-marine la plus vaste du monde s’apprête à révéler ses secrets séculaires

Au large du Mexique se cache désormais la plus grande grotte souterraine au monde. Les chercheurs du Great Maya Aquifer Project ont mis au jour cette formation sous-marine incroyable après plus de 10 mois de travail. Une découverte sans précédent à la fois pour les biologistes mais aussi pour les archéologues. 

 

LE FRUIT DE PRESQUE UN AN DE LABEUR 

L’histoire de cette découverte commence en mars 2017 avec Robert Schmittner, directeur du groupe d’exploration du Great Maya Aquifer Project (GAM). Avec une équipe de plongeurs spécialisés dans l’exploration de grottes, il part en quête d’une connexion entre deux grottes situées dans la péninsule du Yucatan. Le chercheur travaillait déjà depuis 14 ans sur le projet et avait déjà eu l’opportunité de découvrir un grand réseau aquatique dans cette province, mais il manquait une jonction.

Celle-ci, après 10 mois de recherche, a pu être mise au jour par le groupe d’exploration sous-marine GAM mercredi 17 janvier 2018. Reliant les grottes inondées de Sac Actun et Dos Ojos, le réseau est officiellement devenu avec ses 347 kilomètres la plus grande grotte inondée connue au monde. Toutefois, Bil Phillips, cartographe du projet, n’a malheureusement pas pu vivre cette trouvaille sans précédent. Il est en effet décédé en novembre 2017.

 

UN GISEMENT ARCHÉOLOGIQUE SANS PRÉCÉDENT

Au-delà de sa longueur colossale, la grotte renferme également un secret qui suscite déjà un vif intérêt de la part des archéologues du monde entier. Guillermo de Anda, un explorateur de National Geographic et directeur du GAM explique que « cette immense grotte est le site archéologique submergé le plus important du monde, car elle compte plus d’une centaine de témoignages archéologiques, parmi lesquels se trouvent ceux des premiers colons d’Amérique, ainsi que la faune disparue et, bien sûr, des restes de la civilisation Maya ».

La grotte sous-marine va donc, dans les mois à venir, devenir une terre de recherche pour les archéologues mais également pour les biologistes. Elle contient une importante réserve d’eau douce qui a permis le développement d’une biodiversité encore mal connue. Les chercheurs pourront donc étudier ce sous-sol et ce qu’il renferme.

 

D’AUTRES DÉCOUVERTES À VENIR ?

L’aventure est donc loin d’être terminée, en particulier pour les explorateurs du GAM. En tentant de mettre au jour la grotte, ils ont détecté la présence d’un autre système semblable à celui découvert.

Pour l’heure connue comme « la mère de tous les cénotes », cette autre grotte longue de 17 kilomètres et profonde de 20 mètres pourrait elle-aussi être reliée à une cavité différente, Sac Actun. Désormais, l’objectif des équipes du GAM est de relier Sac Actun à trois autres grottes sous-marines très proches les unes des autres mais aussi d’analyser la qualité de l’eau du système en vue de l’étudier plus en détail.


Chaque jour, il se vend 548 Rubik’s cube en France, soit 200 000 Rubik’s cube vendus chaque année.

— @DailyGeekShow