― StockLite / Shutterstock.com

La démence est un déclin lent et progressif des fonctions cognitives, incluant une dégradation de la mémoire, de la pensée, du jugement et de l’apprentissage. L’Organisation mondiale de la santé indique qu’elle touche environ 50 millions de personnes dans le monde. Selon une étude, il est bien possible de réduire considérablement les risques de développer ce trouble.

12 facteurs pouvant déclencher la démence

Selon cette étude, les principaux facteurs pouvant déclencher la démence sont : le tabagisme, la consommation excessive d’alcool, l’hypertension artérielle, l’obésité, le diabète, les traumatismes crâniens, la dépression, la perte auditive, l’exposition à la pollution de l’air, le manque d’exercice, d’éducation et de contacts sociaux.

D’après plusieurs experts, il est possible de prévenir ou de retarder jusqu’à 40 % des cas de démence dans le monde en faisant attention à ces facteurs, par exemple en réduisant la consommation d’alcool ou de cigarettes, ou encore en évitant de pratiquer des sports pouvant entraîner des blessures à la tête.

David Ames, chercheur à l’université de Melbourne en Australie et co-auteur de l’étude publiée dans la revue The Lancet, indique que cela est valable même pour les personnes âgées. « Il n’est jamais trop tôt et il n’est jamais trop tard pour penser à réduire vos risques », a-t-il indiqué. Ses confrères indiquent néanmoins que prévenir la démence en changeant de mode de vie peut ne plus fonctionner à un âge très avancé, car le cerveau commence à se fermer.

— Alexander Raths / Shutterstock.com

Comment réduire le nombre de cas de démence ?

Pour réduire les cas de démence, les auteurs de l’étude recommandent également aux gouvernements de prendre des mesures adéquates. Ils recommandent notamment de mieux éduquer les enfants, non seulement sur les différents aspects du trouble, mais également sur les bons comportements à adopter afin de l’éviter.

Dans certains pays riches, dont le Royaume-Uni, les États-Unis et la France, le nombre de personnes âgées atteintes de démence a nettement diminué au cours de ces dernières années, sans doute grâce aux améliorations en matière d’éducation, de nutrition et de santé. En revanche, de nombreux cas sont toujours relevés dans les pays intermédiaires ou à faible revenu.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments