— VanderWolf Images / Shutterstock.com

Si l’anonymat de Banksy est la marque de fabrique de l’artiste ainsi que de ses œuvres d’art, cela vient néanmoins de lui porter préjudice. En effet, étant anonyme, l’artiste a perdu la marque déposée de son célèbre graffiti “Le Lanceur de fleurs”.

Actif depuis les années 1990, Banksy est un artiste connu pour demeurer dans le secret et l’anonymat. Malheureusement, ce secret lui joue désormais des tours. En effet, l’artiste britannique a perdu la marque déposée de son fameux graffiti “Le Lanceur de fleurs” apparu en 2005 sur un mur de Jérusalem. En raison de son anonymat, Banksy ne peut donc pas être officiellement identifié comme étant l’auteur de cette œuvre, comme le détaille une décision européenne publiée le 17 septembre dernier après un jugement effectué par l’Office de l’Union européenne pour la propriété intellectuelle (EUIPO).

Ce célèbre graffiti représente un manifestant masqué étant sur le point de lancer un bouquet de fleurs. Banksy avait déposé une marque pour celui-ci en 2014 auprès de l’Union européenne. Toutefois, au cours de l’année 2018, Full Colour Black, fabricant de cartes de voeux, souhaitant se servir de ce graffiti pour ses produits, avait annoncé que l’artiste avait “déposé la marque de mauvaise foi”, autrement à des fins de services ou bien pour l’utiliser pour des produits. 

Face à cela, l’EUIPO a annoncé lors de sa décision : “Il est clair que lorsque Banksy a déposé la marque, il n’avait aucune intention d’utiliser l’œuvre pour commercialiser des biens ou fournir des services. Le problème que posent les droits de Banksy sur l’œuvre ‘Le Lanceur de fleurs’ est clair : protéger ses droits au titre de la propriété intellectuelle exigerait qu’il perde son anonymat, ce qui nuirait à son personnage. Par conséquent, il ne peut pas être identifié comme le propriétaire incontestable de telles œuvres.”

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de