13 211 personnes connectées

Women Wage Peace : des milliers de femmes se sont mises en marche pour la paix

Qu’elles soient juives, musulmanes, chrétiennes ou athées, des milliers de femmes ont décidé de s’unir pour former les « Women Wage Peace ». Ce mouvement pacifiste et porteur d’espoir a rassemblé le 19 octobre dernier plus de 23 000 femmes sous la fenêtre de Benyamin Nétanyahou, le Premier ministre actuel en Israël. L’objectif ? Réclamer la paix.

Le mouvement des « Women Wage Peace » est né lors de l’été 2014 durant l’opération « Bordure protectrice » dans la bande de Gaza, qui a causé la mort de plus de 2000 Palestiniens et de 73 Israéliens en cinquante jours. Des femmes de toutes confessions religieuses et idéologies politiques, choquées par les événements, ont alors décidé de s’unir dans une démarche pacifiste avec pour mots d’ordre la paix, l’amour, le respect et la tolérance. Un mouvement qui a pris au fur et à mesure du temps de plus en plus d’ampleur et qui s’est propagé à travers l’Israël, la Palestine et la Cisjordanie.

Ce mouvement est inspiré du mouvement dit des Quatre Mères, qui avait milité pour un retrait israélien du Sud-Liban à la fin des années 1990. Ne disposant pas des leviers de communication actuels, tels que les réseaux sociaux, elles avaient pourtant réussi à exercer une pression sur le gouvernement. Un véritable exemple pour ces femmes qui forment le Women Wage Peace

D’ailleurs, elles sont, elles aussi, bien parties pour faire la différence puisque leur mouvement a pris une ampleur considérable au fil des marches, réunissant à chaque fois plus de femmes. Il a même inspiré une magnifique chanson interprétée par Yael Deckelbaum en collaboration avec différents artistes de plusieurs religions : un magnifique hymne à la paix et à l’entraide qui a fait l’objet d’un clip baptisé reprenant les images des manifestations des WWP

Des mouvements comme celui des Women Wage Peace réussissent à transmettre de magnifiques messages d’espoir, d’amour et de tolérance. Il est grand temps de donner la parole et la visibilité adéquate à ces pacifistes qui souhaitent propager des messages de paix à travers le monde et les peuples qui l’habitent.

Aimer un être, c’est tout simplement reconnaître qu’il existe autant que vous

— Simone Weil